Gianni - Un peu d'Italie en Australie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar
loading...
MODERATEUR
✔ AGE : 28 ans
✔ METIER : Bosse dans le marketing et la communication
★ AVATAR : Josh Duhamel
© CRÉDITS : Avat: PoM Gif: Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 19149
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/07/1984

The Italian touch


✔ HUMEUR : In good moud
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)



My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Jeu 20 Jan - 21:03
Gianni Stefano Calzore
Feat « Josh Duhamel »

C’est un beau jour de Juillet que je naquis et plus exactement le 4 Juillet 1984 à Fiumicino en Italie, sur la côte près de Rome. Mes parents me nommèrent et je grandis. J’aime le jeu de la séduction, les spécialités italiennes, les jeux de cartes, le football et je porte en horreur que l'on me mente, les hommes violents avec les femmes. Parfois l’on me dit que je suis trop fier, borné, séducteur, drôle et rancunier mais pourtant je suis généreux, attentionné, organisé et surtout j'ai été blessé par certaines choses que j'ai vécu. J’ai quelques petites habitudes comme faire un petit sourire en coin quand une femme me plaît, passer ma main sur ma joue lorsque je suis fatigué ou contrarié et pleins de petites choses dans ce style. Oh et vous saviez que j’ai aussi des histoires drôles ? Je vous raconte: "U.C". Enfin voilà, vous devez déjà en savoir un peu et si nous passions à la suite ?




Part I «l'infanzia e l'innocenza»

Je vous épargnerais les premiers années de ma vie, vous savez le moment des couches mal odorantes, des régurgitations et du bavouillage sur tout ce que je pouvais avoir à porter de main. Ces moments aussi où nos parents s'extasient devant nous dès lors que l'on prononce notre premier mot, la première fois que le se met debout, notre premier pas... Toutes ces étapes qui jalonnent notre croissance. Après ça sont venus les chamailleries avec mon frère de 3 ans mon aînée Alessandro et les bêtises bien entendu. J'ai eu une enfance vraiment heureuse, mes parents étaient géniaux avec nous et nous ne manquions de rien en plus de ça j'habitais au bord de la mer, que demander de plus?
Autant dire que l'insouciance et le bonheur étaient au rendez-vous, nous grandissions dans un environnement familiale avec des liens très fort, ce n'est pas qu'une légende cet esprit de famille en Italie. En tout cas dans la mienne s'était vraiment quelque chose d'incroyable et j'adorais passer du temps avec mes cousins, les étés dans un petit village chez mes grands parents, apprendre des recettes avec ma grand mère et me régaler ensuite...Enfin tout ce qui fait des souvenirs!
Et l'école? J'étais assez assidus quoi que un peu feignant de temps en temps, mais de nature assez fier je voulais être parmi les meilleur.

Part II « Des bêtises? Quelles bêtises? »

Ah l'adolescence... Quelle période compliquée. Quel genre d'ado j'étais, c'est difficile de répondre avec objectivité je ne me trouvais pas plus dur qu'un autre et du point de vue de mon comportement envers mes parents je crois que j'étais plutôt facile à gérer. Ok je n'étais pas très souvent chez moi et plutôt à traîner avec mon frère, enfin ça, ça a commencé quand j'ai eu 15 ans et qu'il en avait 18 on s'est beaucoup rapproché à ce moment là. J'ai peu à peu « délaissé » les gens de mon âge bien que je continuais quand même à les fréquenter de temps à autre, mais je préférais d'avantage allez avec la bande de pote de mon frère qui eux avaient d'autres activités autrement plus intéressante que les virées en vespa et les jeux vidéo. Alessandro était quelqu'un de calme et responsable, mes parents n'étaient pas inquiets de me savoir avec lui, ils savaient bien qu'il n'était pas du genre à se souler dans les bars tout les soirs et de se finir dans des clubs. En fait, ce qui les intéressaient lui et ses amis s'était la musique. Ils avaient montés un petit groupe et lorsqu'ils étaient dans les bars le plus souvent s'était pour jouer. Moi je n'ai pas de talent particulier pour la musique, c'est le moins que l'on puisse dire mais pour transporter le matériel et les aider à la mise en place je trouvais plutôt mon compte et puis surtout... Ils étaient entouré par pas mal de représentantes du sexe opposé et ça s'était quelque chose de très intéressant pour l'ado que j'étais. Et si a 14 ans j'embrassais une fille pour la première fois, l'année d'après je ne perdais pas de temps et enchainais les conquêtes. Ca restait bon enfant et durait rarement plus de quelques semaines. Autant vous dire que j'ai adoré cette période, jusqu'à ce que mon frère parte faire ses études tout comme ses amis qui de fait étaient devenus les miens, je me suis alors retrouvé plus ou moins seul et là les choses se sont un peu compliquées. A mon entrée au lycée, je brillais par mon arrogance et le statut de mec populaire que j'avais acquis sans aucuns mérite. En fait, ma réputation m'avais précédé si je pu dire et j'entamais une vie où cette fois j'étais le seul sous les feux de la rampe. Egocentrique? Oh ça oui à l'époque je l'étais vraiment. Plus dragueur que moi il n'y avait pas et bien vite je franchissais l'étape suivante dans ma conquête de la gente féminine, je ne vous fait pas de dessin. J'avais des amis dont je savais très bien qu'ils trainaient avec moi par intérêt et je m'en foutais, ce qui m'importait moi s'était de réussir à garder mon statut de leader dans l'équipe de football et ma popularité tout court, l'un était très fortement lié à l'autre. Et oui, on est en pleins dans le cliché je ne vous le fait pas dire. Ces années là sont passées vraiment vite et j'eus l'opportunité de partir en Australie pour mes études. J'ai été accepté où j'avais postulé et j'arrivais à Sydney pour la rentrée suivante. J'y ai passé trois années géniales de fun, de débauche et de réussite scolaire. J'ai rencontré des personnes formidables avec qui j'ai gardé le contacte comme ce fût le cas pour Nolaan, nous avons passé des moments comme ceux que l'on se raconte plus tard en rigolant tant se sont de bons souvenirs. J'aurais pu décider de rester définitivement, mais les choses ont été un peu bousculé par une rencontre à un Noël où j'étais rentré en Italie.

Part III « Quand le loup devient gentil toutou »

Et voilà, comment à 21 ans ou presque je l'ai rencontré elle... Un choc. Voilà ce que ça a été et pour cause cette fille je l'avais déjà vu il y a quelques années et je n'y avais prêté aucune attention, il faut dire que j'étais au lycée, que j'avais une tête aussi grosse qu'une pastèque et que dans ma tête d'ado attardé une fille en internat dans un lycée uniquement réservé aux filles justement ne pouvait être que dégénérée ou lesbienne. J'en conviens j'étais pleins d'aprioris. Mais cette année là, alors que nous étions tous réunis avec mon frère et tout la bande, Gemma la soeur d'un de nos amis s'est incrustée soyons clair. Et je fus surpris de voir qu'elle était plutôt proche de mon frère, ils se taquinaient pas mal et se mettaient à rire par moment sans que nous puissions y comprendre quoi que se soit. Cela dit c'est grâce à leur amitié que j'ai pu faire plus ample connaissance avec la demoiselle et accrochez vous, je n'ai même pas essayer de la mettre dans mon lit. Pendant deux semaines nous avons passé pas mal de temps ensemble et quand j'ai dû repartir pour l'Australie les au revoir ont été un peu difficile et nous nous sommes promis de garder contact, ce que nous avons fait pendant les longs mois qu'il me restait à étudier où je n'ai d'ailleurs fait que ça. Je faisais de moins en moins la fête, ne ramenais plus de fille chez moi, de quoi alarmer mes amis qui me croyaient terriblement malade. Foutue réputation!

J'ai eu mon diplôme et je suis rentré en Italie, nos retrouvailles à Gemma et moi ont scellés le début d'une histoire qui, aussi étonnant que cela puisse paraître venant de moi, allait durer pendant plusieurs années. Elle avait un pouvoir incroyable sur moi, je ne me sentais plus obliger de jouer sans cesse avec d'autres filles puisqu'elle était la seule que je voulais séduire et à qui je voulais plaire. La seule fragilité dans notre couple s'était cette relation de complicité entre Alessandro et elle, j'avais beau savoir que rien ne s'était jamais passé entre eux j'étais parfois jaloux, mais j'avais confiance alors je gardais ça pour moi. Quatre ans de bonheur plus tard, nous étions fiancés.

Part IV « Si tu ne m'aimes pas alors haïs moi »

Quand j'étais petit la vie était facile et pourtant j'étais pressé de grandir et c'est en grandissant que je me suis rendu compte que s'était pas si mal finalement cette insouciance. Pourquoi je dis ça? Parce que ma vie, qui me paraissait si simple allait devenir compliquée bien malgré moi. J'étais épanoui je crois, niveau boulot ça allait très bien et pour le reste pas de nuages à l'horizon.
C'est dans ce contexte qu'un jour Gemma m'a annoncé une nouvelle qui allait tout changer... Elle était enceinte, j'allais être papa et si il y a bien une chose à laquelle je ne m'étais pas préparé s'était celle-ci. Bien sûr j'étais heureux très même, mais en vraie j'avais une trouille pas possible, celle des responsabilités qui allaient me tomber dessus. J'ai eu du mal à m'y faire et j'ai été un peu plus distant quelques jours, comprenez par là que je me suis mis à fond dans mon boulot pour ne penser à rien d'autre et digérer un peu le truc.
Et puis il a eu un gros imprévu au au début du deuxième mois... J'y connais rien moi, en matière de grossesse mais apparemment il fallait vérifier quelques choses et ça nécessitait des prises de sang de la mère et du père. En revenant de faire se fameux examen j'ai croisé mon frère, il a prétexté avoir été mis au courant par Gemma et voulait s'assurer qu'elle allait bien, soit... Il est son meilleur ami après tout, mais sur le coup j'ai tout de même tiqué. A raison d'ailleurs. Le soir en rentrant, j'ai trouvé Gemma en larme, j'ai tout de suite pensé à un problème avec le bébé que quelque chose de grave avait été dépisté, bref le scénario catastrophe. Mais quand je l'ai prise dans mes bras et qu'elle a chuchoté qu'il fallait qu'elle m'avoue quelque chose, j'ai eu comme une intuition...

- Je voudrais d'abord que tu sache que le bébé va bien, il a une incompatibilité sanguine entre lui et moi mais tout va être fait pour que ça se passe sans danger pour lui.
- Si tout vas bien pourquoi tu es dans un état pareil?
- En...Analysant ton sang et le mien, ils n'ont rien trouvé.

D'un coup elle était comme muette et se remettait à pleurer...

- S'il te plaît dit moi ce qui se passe
- J'ai..J'ai du...Appeler ton frère...
- Je comprends pas bien ce qu'il vient faire là dedans.

Tout au moins j'espérais ne pas comprendre ce que cela sous entendait. Mes mâchoires commencèrent à se crisper et j'entamais de faire les cent pas dans le salon, alors que mon ton était beaucoup moins doux que précédemment.

- Ne me dit pas que... T'as couché avec lui c'est ça?
- Un week end où tu étais en déplacement, j'étais mal...J'ai fait une connerie.
- Depuis que je te connais tu as toujours eu une relation privilégiée avec Alessandro et j'ai toujours mis de côté ma jalousie pour ne pas que notre couple soit fragilisé par ça... Et toi comme une sale conne tu tombe dans ses bras, enfin dans son lit plus exactement au premier doute? Et lui...Mon frère...Il...Il...

J'ai envoyé tout ce qu'il y avait sur la table voler par terre et je suis parti récupérer des affaires dans la chambre, je remplissais ma valise avec rage quand elle arrivait dans la chambre à son tour en sanglotant bruyamment.

- Tu vas pas partir...? Il faut qu'on en parle Gianni, je m'en veux je t'assure je vais être honnête avec toi... J'avais des sentiments pour lui et je n'arrivais pas à savoir si s'était plus que de l'amitié ça me rendait malade, c'est pour ça que j'ai fais cette erreur.
- Ne te donne pas d'excuses, aucunes n'est recevable pour moi... Tu porte son enfant, c'est un signe du destin vous êtes parfaitement en harmonie puisqu'au premier coup de... Il arrive à te mettre en cloque.

Elle m'a bloqué le passage au moment où je voulais sortir et là j'ai fais un geste que jamais je ne m'étais soupçonner pouvoir faire, j'ai serré le poing en ayant l'intention de la frapper pendant à peine un quart de seconde, finalement je frappais dans la porte juste à côté d'elle, la bousculait un peu pour sortir et partait. A cet instant je me détestais autant que je pouvais la détester elle.
Les jours qui ont suivis, elle a essayé de m'appeler pour qu'on parle... Pour me récupérer, je n'en sais rien. Et la seule fois où elle est venue d'elle même je lui ai balancé ma bague de fiançailles à la figure en lui disant que s'était dommage qu'elle n'ait pas eu de soeur que je puisse sauter histoire que l'on soit quitte, avant d'aller cassé la gueule à Alessandro qui avait le culot de l'attendre dehors.

La relation avec ma famille et mes amis a changé, je n'ai pas supporté ça longtemps et à peine quelques semaines plus tard, grâce aux contacts que j'avais gardé je suis retourné en Australie pour bosser. Vu la précipitation de mon départ je n'ai rien préparé mais heureusement je pouvais compter sur Nolaan qui m'a hébergé le temps que trouve un logement. Tout c'est enchainé rapidement... Et une fois que je fus posé j'ai pris encore un peu plus de ce qui s'était passé, ça a été difficile j'ai traversé une période où je jouais beaucoup au casino, ça c'est un peu calmé depuis et j'ai repris un peu le sens des priorité. Cependant, je suis redevenu un séducteur c'est une autre forme de jeu que j'affectionne particulièrement et autant dire que je suis doué en la matière. Mais je ne fais pas que ça, depuis mon arrivée j'ai fait la connaissance de personnes avec qui je suis devenu ami. Bref, petit à petit je revis mais avant que je m'autorise le bonheur de nouveau ça prendra du temps...Même si qui sait? On est jamais à l'abri de rien.


Je m'appelle pas, je suis un escargot soit hermaphrodite ce qui je l'admets n'est pas simple tous les jours surtout quand mes deux moi entrent en conflit. J'aime le sport, les pâtes et les crêpes mais ça on s'en fout, j'aime pas le poisson c'est pas bon mais on s'en fout aussi.

© PoM
«Ils vivent dans le passé»


Dernière édition par Gianni S. Calzore le Ven 21 Jan - 22:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Lose Without You
Fondatrice
✔ AGE : 31 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Garagiste, ex pilote.
✔ ETUDES : /
★ AVATAR : Amber Heard ♥
✔ MESSAGES : 48334
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 17/01/1986


✔ HUMEUR : Amoureuse.
✔ EN JEUX : Possible (message privé)
✔ SURNOMS : Lily, Coco, Leen, C.
✔ LA CITATION : « Regarde moi, Touche moi, Effleure moi, Possède moi, Contrôle moi, Exalte moi, Ressens moi , Protège moi, Déteste moi, Quitte moi , Aime moi, Retiens moi. »




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Jeu 20 Jan - 21:05
Bienvenue mon Gianni. ♥
Bon courage pour ta fiche lapinou x)

• • • • • • • • • • • • • • • • •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Jeu 20 Jan - 21:06
    Bienvenue sur le forum ♥
Revenir en haut Aller en bas
 


Léna Stam

avatar
YOU WANT A LOVE THAT CONSUMES YOU
✔ AGE : 21 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ ETUDES : étudiante en médecine (quatrième année)
★ AVATAR : lucy hale
© CRÉDITS : queen g (avatar) ; mildness (signature) ; tumblr (gif)
✔ MESSAGES : 9036
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 30/04/1990
✔ EN JEUX : Possible (message privé)



My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Jeu 20 Jan - 21:14
♥ benvenuto sul foro il mio cavolo. Buona fortuna per i tuoi scheda baci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oh-sydney.net 


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Jeu 20 Jan - 21:39
Ma canette. ♥ Mon mari. ♥ Mon Giannissimo. ♥
T'as vu, je te pourchasse même dans tes rêves les plus fous et jusqu'ici. ♥ roll

Bon courage pour ta fiche. =]
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
loading...
MODERATEUR
✔ AGE : 28 ans
✔ METIER : Bosse dans le marketing et la communication
★ AVATAR : Josh Duhamel
© CRÉDITS : Avat: PoM Gif: Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 19149
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/07/1984

The Italian touch


✔ HUMEUR : In good moud
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)



My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Jeu 20 Jan - 21:56
Merciiii

Mon Caneton, poursuit moi encore ^^ (y'a pas de regard pervers...dommage)

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Jeu 20 Jan - 21:59
    Gianniiiiiiiiiiii :D
    Bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
I Shall Believe
Fondatrice
✔ AGE : 25 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Médecin Légiste
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Nina Dobrev
© CRÉDITS : Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 30349
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10/01/1987


Gianni property
Do not touch


✔ HUMEUR : Plutôt bonne
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Pandy, Panda, ou Pandy-Panda... le petit ourson de chine. Pandy-Panda... tout droit de l'Himalaya. Je suis déjà dehors !
✔ LA CITATION : L’homme le plus important dans la vie d’une femme n’est pas le premier, mais celui qui ne laissera pas exister le prochain.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Ven 21 Jan - 1:23
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche...
Oui, j'ai sortis des smileys :o, je sais pas d'où... mais juste pour ennuyer Nono dans ses rêves les plus fous !

• • • • • • • • • • • • • • • • •



PANDORA ♥ I LOVE YOU Ton regard n'est que le miroir de mon âme. Quand tu poses les yeux sur moi, je me sens unique. Quand tu me murmures, je les ressens. J’entends ton cœur qui bat aussi fort que le mien. Cette chamade des organes qui ne font qu'un lorsque tu embrasses mes lèvres. Cette électricité qui en émane. Cette impression que rien ne compte, sauf moi. Ce regard qui me dit : Je t'aimerais toujours. Est-ce si facile d'aimer quand on est aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oh-sydney.net 



avatar
loading...
MODERATEUR
✔ AGE : 28 ans
✔ METIER : Bosse dans le marketing et la communication
★ AVATAR : Josh Duhamel
© CRÉDITS : Avat: PoM Gif: Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 19149
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/07/1984

The Italian touch


✔ HUMEUR : In good moud
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)



My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Ven 21 Jan - 22:29
Et voilà, fiche terminée fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
I Shall Believe
Fondatrice
✔ AGE : 25 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Médecin Légiste
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Nina Dobrev
© CRÉDITS : Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 30349
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10/01/1987


Gianni property
Do not touch


✔ HUMEUR : Plutôt bonne
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Pandy, Panda, ou Pandy-Panda... le petit ourson de chine. Pandy-Panda... tout droit de l'Himalaya. Je suis déjà dehors !
✔ LA CITATION : L’homme le plus important dans la vie d’une femme n’est pas le premier, mais celui qui ne laissera pas exister le prochain.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   Ven 21 Jan - 22:49
Hum hum, cela m'a fait de la bonne lecture pendant que je mangeais et préparais mon sandwich :D ! J'adore et je valide (je vois pas pourquoi je ne le ferais pas :o) ahah ! Première de mes fiches attribués par Coco validé (on peut faire la fête :D). Rohhhhh... et oui fallait que ça tombe sur la tienne en plus :D !

Note à moi-même : ne pas oublier de faire des crêpes plus souvent :D !
Ahah !

• • • • • • • • • • • • • • • • •



PANDORA ♥ I LOVE YOU Ton regard n'est que le miroir de mon âme. Quand tu poses les yeux sur moi, je me sens unique. Quand tu me murmures, je les ressens. J’entends ton cœur qui bat aussi fort que le mien. Cette chamade des organes qui ne font qu'un lorsque tu embrasses mes lèvres. Cette électricité qui en émane. Cette impression que rien ne compte, sauf moi. Ce regard qui me dit : Je t'aimerais toujours. Est-ce si facile d'aimer quand on est aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oh-sydney.net 





MessageSujet: Re: Gianni - Un peu d'Italie en Australie   
Revenir en haut Aller en bas
 
 

Gianni - Un peu d'Italie en Australie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« OH » SYDNEY’S TEMPTATION ::  :: Sérieusement ? Racontes-moi ton histoire. :: Bienvenue à Sydney et bon jeu !-