C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 30 Pige'ons
✔ SEXE : Masculin
✔ METIER : Gardien de l'Université & Hacker pour le Gourvernement
★ AVATAR : Jared Leto
© CRÉDITS : Baylee & Tumblr
✔ MESSAGES : 26
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/08/1981

! TIK TAK BOUM !
« Don't Worry I'm Just A..."Daisy" Bomb »


✔ HUMEUR : Mode Pervers *ON*
✔ EN JEUX : Pas pour le moment
✔ SURNOMS : Ren' - Daisy
✔ LA CITATION : « La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Dim 28 Oct - 1:45
RENJI GIN • NGUYEN
featuring • Jared Leto par Psyko'Tik
si tu veux savoir ce que j'aime ou pas, roules-moi dessus


J'en raffole ♥️ Alcohol, Sex & Rock'n'Roll ! Ouai vous allez me prendre pour le dévergondé de service et vous avez bien raison. J'suis loin d'être un ange même si j'en ai l'air, mais j'suis surtout loin de faire parti des stéréotypes. J'aime fumer comme un pompier, à vrai dire je m'en fiche un peu de l'état de mes poumons. Peut-être que je dirai pas ça quand je me retrouverai dans un lit d'hôpital agonisant d'un cancer des poumons, mais pour le moment on y est pas d'accord ? J'aime les femmes (surtout une en particulier, mais chut !). J'aime le monde de l'informatique, les codes, les choses bien compliqué et qui me font transpirer du cerveau vous voyez le genre ? Tout comme le fait de pirater ceux qui m'emmerde, ah que c'est jouissif ! J'aime le jeu des pyramides sur PC, les vieilles musiques, me défouler sur n'importe qui, qu'on me prenne pour un barge, changer de look et de coiffure selon mes humeurs... En gros, sortir de l'ordinaire !
J'en rage ♥️ Je pourrai écrire un roman sur tout ce que je déteste, mais je vais faire l'effort de vous en faire un petit résumé. J'ai horreur des snoobs, des débiles, de ceux qui se permettent de me juger sans me connaître, de ceux qui relook ma nana alors qu'elle m'appartient (selon moi), des rageux, des hypocrites, de ceux qui refusent de me donner une clope, de ceux qui n'ont même pas un briquet sur eux, des pots de colles comme des lèche bottes, de ceux qui n'assument pas leurs responsabilités, des petites natures, de ceux qui osent s'en prendre aux plus faibles, des lâches, qu'on me donne des ordres, qu'on me contredise, qu'on me sous estime, qu'on me frappe au niveau de la tête, la bave des autres, l'odeur des personnes âgées, les araignées, les imbéciles heureux... En bref, si je peux vous donner un p'tit conseil, évitez juste de me prendre la tête...

Par où commencer ? Peut-être par le fait que je sois quelqu'un d'assez complexe. On pourrait même presque me prendre pour un bipolaire. Même si je m'assume parfaitement et que je reste fidèle à moi même en toute circonstance et envers tout le monde, j'ai une énorme carapace sur le dos. Une manière comme une autre de me protéger et qui jusqu'à aujourd'hui m'a toujours bien rendu service. Tout du moins, je crois. Une carapace qui s'est forgé tout au long de ma vie, de mon enfance jusqu'à présent. Et qui me représente comme un dur à cuir, qui n'a peur de rien, insolant et arrogant en tout point, qui aime prendre des risques comme jouer avec le feu, qui croque la vie à pleine dent et qui va même jusqu'à se comporter comme un sadique, pervers impoli et vulgaire, qui n'a pas froid aux yeux, qui n'a pas peur de se manger des claques et particulièrement impulsif et agressif, mais surtout jaloux. Mais qui a-t-il donc sous cette lourde carapace ? Peut-être un homme gentil, sensible, tendre, irréfléchi, attentionné et très protecteur envers ses proches. Vous allez peut-être avoir du mal à la croire, mais c'est pourtant bien le cas. Très peu de personne sur cette planète on eu l'honneur de connaître cette face caché hormis quelques exceptions, les plus méritant à mes yeux. Sinon j'aime pas mal jouer les coachs, les psy (même si un thérapie me serait certainement bien nécessaire) et l'humour c'est très important. Qu'elle soit vaseuse ou glauque peu importe, je suis très ouvert là dessus. Même si je suis bon plaisantin, mieux vaut ne pas se payer ma tronche. Comme je dis si bien, je suis autant capable du meilleur comme du pire.
surnom • Ren' - Daisy
date de naissance • 04/08/1981
à • Sidney
métier • Officiellement gardien de l'université, officieusement Hacker pour le gourvernement
sexualité • Hétéro
cupidon • Secrètement amoureux d'Hallibel
groupe •
coaching • en amour
personnage • scénario



PSEUDO INTERNET
pseudo • Psyko'Tik
pays • France
âge • 22 ans
connexion • 5,725/7 ?
toi et le forum • A première vue, il m'a l'air de roxer du poney volant féérique
grâce à • Ma p'tite poissonnette adorée (a) j'ai nommé Hallibel la coquinette yeah
et toi • I'm Bananamaaan *out*
les questions cons • S'il y a trois poussins sur une table et qu'on veut en faire disparaître un, comment on fait ? roll
code • il n'y a pas de code et pourtant je l'ai quand même bien lu parce que... parce que plus sérieux que moi tu meurs !
statut de fiche •



Dernière édition par Renji G. Nguyen le Mar 30 Oct - 3:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 30 Pige'ons
✔ SEXE : Masculin
✔ METIER : Gardien de l'Université & Hacker pour le Gourvernement
★ AVATAR : Jared Leto
© CRÉDITS : Baylee & Tumblr
✔ MESSAGES : 26
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/08/1981

! TIK TAK BOUM !
« Don't Worry I'm Just A..."Daisy" Bomb »


✔ HUMEUR : Mode Pervers *ON*
✔ EN JEUX : Pas pour le moment
✔ SURNOMS : Ren' - Daisy
✔ LA CITATION : « La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Dim 28 Oct - 1:48

CHAPITRE 1 # I WAS YOUNG ;


Je ne saurai malheureusement vous raconter en détail ce qu'il s'est réellement passé le jour de ma naissance étant donné que je venais tout juste de sortir du ventre de ma mère et que je n'avais pas encore toute ma lucidité. Je sais seulement qu'elle est morte peu de temps après l'accouchement suite à des complications. J'ai de nombreuses fois essayé d'en savoir un peu plus, mais lorsque je posais la moindre question sur ma mère à mon père soit il s'énervait soit j'avais droit à un agréable blizzard. Je n'ai donc aucun souvenir de celle qui m'a mis au monde et pourtant il m'arrive très souvent de penser à elle. Ainsi, ce fut mon père qui eut la lourde tâche de prendre soin de moi et de m'éduquer. Ce qu'il eut beaucoup de mal à faire d'ailleurs. Travaillant dans le domaine de l'informatique, je ne comprenais pas pourquoi il passait autant de temps sur ses espèces d'ordinateur qui ressemblaient plus à des sèches linges à l'époque. J'ignorai encore totalement qu'il travaillait en réalité pour le gouvernement. Je ne le voyais pas autant que je l'aurai voulu, passant plus de temps en crèche, ou chez la nounou voir même seul. Depuis mon plus jeune âge, j'ai appris à m'occuper tout seul, à me débrouiller et à ne pas faire en sorte de m'ennuyer. Ce qui est certainement la cause de ce que je suis aujourd'hui. Même si nous avions tout de même une bonne entente, je lui ai voulu longtemps d'être aussi absent et d'avoir toujours fais passer son travail avant moi. Il savait que je n'avais déjà plus de mère... J'ai du apprendre à dompter la solitude et à ne pas la craindre. A l'école primaire, j'étais un petit garçon timide et réservé. Je ne savais pas trop comment faire pour aller vers les autres, pour m'insérer dans un groupe. Peut-être parce que jouer au loup glacé ou à chat perché ne m'intéressais pas beaucoup. J'étais plus du genre observateur, curieux, voir même peut-être mystérieux. Contrairement aux autres enfants, je préférais jouer à des jeux plus compliqué, de préférence où il fallait faire usage de son cerveau. J'ai seulement commencé à me démarquer des autres, lorsque l'on m'a nommé premier de la classe. Ce fut le cas jusqu'au collège. Et pourtant ce n'est pas pour autant que l'on me prenait pour intello car en apparence, plus je m'approchais de l'adolescence plus je ressemblais plus à un rebelle qu'à une tête d'ampoule. Et pourtant, mes résultats scolaires étaient extra. Pourtant, je n'ai jamais compté sur personne pour faire mes devoirs, hormis sur moi-même. Mon paternel semblait fier de moi, mais n'en était pas plus tendre ni plus démonstratif pour autant.


CHAPITRE 2 # RESISTANCE ;


L'adolescence, certainement l'une des pires périodes de ma vie. Des boutons purulents ont commencé à pousser de partout sur mon visage d'ange, ma voix partait en live et j'en passe pour le reste... je devenais de plus en plus insupportable, sûrement en partie à cause des hormones, mais on ne peut pas non plus tout mettre sur leurs dos. Commençant petit à petit à me dresser contre mon père, n'hésitant plus à lui balancer tout ce que j'ai pu refouler durant mon enfance. Son absence que j'ai vécu comme une indifférence. Lui semblait à la fois me comprendre, mais mécontent que le prenne ainsi. Comme si j'avais pu le prendre autrement... Je commençais même presque à croire qu'il me considérait comme responsable de la mort de ma mère. Un jour je lui ai demandé. J'ai eu droit à une sacré raclée, mais j'eus surtout l'occasion de le voir pleurer pour la première fois. Je crois que depuis ce soir là, son moral est toujours resté au plus bas. Peut-être pas seulement à cause de notre dispute, il devait y avoir d'autres raisons. J'ai donc tenté par tous les moyens subtiles de savoir ce qu'il se tramait. Jusqu'à ce que je finisse enfin par apprendre que l'on soupçonne mon père de trahison envers le pays. Ce qui était bien évidemment pour moi impensable. Les choses étaient bien parties pour s'arranger entre mon père et moi, nous avions joué cartes sur table. Mais alors quelques heures à peine après cette révélation, nous partîmes nous balader. Je me souviens encore de ce moment comme si c'était hier. Je me souviens surtout de cette voiture, qui passa juste à côté de moi. Un coup de feu retentit, mon père me poussa à terre avant que le deuxième coup ne parte. La voiture partie en trombe. J'eus tout juste le temps de serrer la main de mon père et de l'entendre me dire "je t'aime" avant qu'il ne rende son dernier soupire sous mes yeux. C'était la première fois qu'il me le disait, je venais de le perdre, je n'avais que 16 ans. Je me rappelle avoir hurlé, avoir pleuré contre son cadavre au beau milieu de la rue jusqu'à finir complètement déshydraté. Ce fut un choc, qui resta à jamais encré en moi. Ce fut peut-être aussi la dernière fois que je pleurais. Les flics durent se mettre à plusieurs pour m'écarter du corps et le laisser partir. Je n'ai même pas assisté à l'enterrement. J'étais comme dans un état second. Ne parlant plus à personne, je n'ai plus prononcé le moindre mot durant plusieurs semaines voir même peut-être mois. Mon psy disait que j'étais dans un état "post-traumatique". La police n'a jamais retrouvé les responsables de sa mort. Une rage indescriptible se mit à grandir en moi. En colère contre l’État, je fugue et me met à hacker le système de tout ce que j'ai pu. Ayant acquis d'excellentes connaissances en informatique, comme mon père, j'arrive finalement à créer un virus tellement puissant, que tout le monde en a peur. Je me fais nommer Daisy. Daisy étant le nom d’une bombe. Ce qui me représente plutôt bien en fin de compte...


CHAPITRE 3 # I DON'T CARE ;


J'apprends vite, en bon autodidacte je ne demandais l'aide de personne et encore moins lorsqu'il s'agissait de devoir créer mes propres programmes informatiques ou des virus. Ne jamais dévoiler ses plans ou ses ambitions à qui que ce soit. Depuis ma fugue, je m'étais encore plus renfermé sur moi-même. Me retrouvant ainsi seul avec ma haine qui n'a jamais cessé de me ronger de l'intérieur à petit feu. Je me suis fais un nom, je commence à me faire connaître ou plutôt à me faire craindre... furtif et rapide, personne n'a su me contrecarrer ou lutter contre mes virus et encore moins décrypter mes codes. Il semblerait que j'impressionne, cela me plais. Non plus que ça, ça me passionne. Je commençais enfin à comprendre pourquoi mon père passait autant de temps devant son ordinateur. On aurait fait un super duo... ah mais non c'est vrai, il est mort ! Caché derrière mon ingéniosité et mes programmes informatique, j'arrivais à gagner ma vie de cette façon. Je ne roulais pas sur l'or, mais cette vie me convenais. Je vendais des sites, des logiciels, allant même jusqu'à tenter de pirater des comptes bancaire... Sans patron sur le dos ni heures fixent à respecter. Que demander de plus ? J'avais l'air d'un bad boy ? Tant mieux, les filles adorent ! En tant normal, j'ai toujours eu une préférence pour le rock ou la pop, mais rien n'est comparable à la musique classique qui m'aide à me concentrer comme jamais lorsque je "travaille". Allez savoir pourquoi. C'est seulement à mes 22 ans que les autorités arrivent enfin à poser la main sur moi. J'avoue ne pas avoir été très malin sur ce coup là. Pensant pouvoir m'arrêter ou me calmer, ils ont supprimés définitivement le virus. Ce qui m'a un peu contrarié je l'avoue, mais depuis la création de ce virus j'étais capable de bien pire à ce moment là. Alors que je m'attendais à finir en prison, ne voulant pas gâcher cet incroyable talent, on me propose de me racheter en travaillant dans une entreprise directement liée au gouvernement. Bien évidemment, en bon emmerdeur que j'étais et que je suis toujours, je n'ai même pas accepté leur proposition tout de suite. Du coup ils ne m'ont pas vraiment laissé le choix, moi qui aurait préféré qu'ils s'agenouillent devant moi, tant pis... C'est donc dans cette fameuse entreprise que je fais la connaissance de Sora Svezana. Une rencontre qui me marquera comme jamais par la suite. Rapidement, ce bonhomme est sortit du lot et a su faire en sorte que je porte un minimum d'intérêt à son égard. Alors que j'étais quelqu'un de craint de par mon statut, lui a toujours fait comme si de rien n'était. Ce qui ne me plaisais pas beaucoup au début, j'avais plus envie de lui mettre mon poing dans la figure qu'autre chose. Mais au final une complicité est née entre nous jusqu'à ce nous devenions amis. Les meilleurs amis du monde même, qui l'aurait cru ? Il fut l'un des seuls capable de décrypter mes codes. Alors que nous commencions tout juste à travailler ensemble, un docteur en informatique vient nous rendre visite et j'appris que ce dernier travaillait avec mon père. Ce qui ne manqua pas de me faire un choc. Seulement peu de temps après, j'appris la mort de ce docteur par empoisonnement. Ce qui ne manqua pas de mettre le feu au poudre dans mon esprit et ainsi de faire ressurgir mon passé d'une manière assez brutale...


CHAPITRE 4 # HANG ON ;


Toute cette colère, accumulée et endormi au plus profond de moi me fais presque peur. Cette mystérieuse mort la réveilla en un instant. Heureusement, Sora fut là pour tenter de me soulager. Il fit d'ailleurs preuve d'une patience et d'un sang froid extraordinaire. Et pourtant, je voulais presque qu'il disparaisse aussi de ma vie. En cet instant, j'avais réellement l'impression que toutes les personnes qui s'approchaient de moi ou qui comptaient pour moi disparaissaient violemment. Je portais la poisse et semblait attirer la mort. Peut-être était-ce un peu exagéré, mais en attendant c'est ce qu'il se passait. D'abord mon père, puis ce docteur. Rien à faire, Sora ne lâcha jamais prise et tenta même de faire tout son possible pour élucider cette affaire. Tandis que pour mieux me canaliser, je me concentrais sur mon boulot. Un boulot qui me plaisait de plus en plus, même si être sous les ordres du gouvernement ne m'enchante pas spécialement. Et ce grâce à une lettre que le professeur lui avait donné. Alors que mon état mental commençait à peu prêt à se rétablir je fini par apprendre, bien trop tard, que mon meilleur ami souffrait d'un cancer. Ce fut un nouveau coup de massue. Et pourtant, tant pour la mort du professeur et pour celle annoncé de Sora, je n'arrivais décidément plus à pleurer. J'eus envie de faire comme dans mon passé, fuir. Je refusais de le voir souffrir puis enfin mourir sous mes yeux sans rien pouvoir faire. J'étais parfaitement conscient que c'était lâche, mais je ne voulais vraiment pas affronter la mort de quelqu'un qui m'est cher une seconde fois. Cependant, mon ami trouva une solution pour me retenir sur place, tout du moins il tenta. Me demandant ainsi de m'occuper de sa petite soeur, Rukia, en guise de dernière volonté. Prit un peu au dépourvu et puis lui devant bien ça, je fini par accepter ce qui était à mes yeux une lourde tâche. De plus, je me sentais quelque peu coupable de sa mort. S'il n'avait pas passé autant de temps à s'occuper de l'affaire, il aurait certainement eu le temps de se préoccuper de sa maladie. Pourquoi tous ceux auxquels je tiens doivent partir ? Si je m'attache à cette Rukia, finira-t-elle aussi par disparaître comme tous les autres avant elle ?


CHAPITRE 5 # SHE CAME... ;


Comment pouvait-il me faire confiance au point de me confier sa sœur ? Moi qui ai horreur des gosses, des vieux et qui n'ai pas beaucoup de patience avec les gonzesses... J'ai certes accepté de rendre hommage à Sora, mais sous mes conditions. Craignant que la malédiction s'abatte sur cette fillette, je refusais de vivre à ses côtés. Cependant, je payais son loyer tout comme son téléphone et lui filais assez régulièrement de l'argent pour qu'elle puisse vivre. Le tout sans jamais me rencontrer, c'était mieux ainsi, selon moi. Ce qui fini par me plaire, c'est qu'elle ne m'a jamais rien demandé en retour. Les mois et les années filèrent à toute vitesse, je consacrais presque toute ma vie dans mon travail tout en savourant ma petite vie de solitaire. Aujourd'hui, je travaille toujours pour le gouvernement, en secret. Hormis le fait que j'ai quitté l'entreprise où je bossais avec Sora et camoufle mon job en tant que gardien de l'Université où étudie Hallibel. Étant un collègue du patron de l'établissement... il n'est pas le seul d'ailleurs, une des professeurs est de mèche et un des bars faisant le coin est dirigé par le chef du groupe. En gros, quatre personnes calées en informatique à surveiller les arrières d’Hallibel. J'ai toujours considéré que cette gamine n'avait pas besoin d'autant de surveillance, mais finalement, elle reste la sœur de Sora et si je peux poser une visage sur la personne dont je prend soin en secret ce n'est pas non plus de refus. De plus, elle risque d'être à son tour une cible, étant la sœur du seul individu sur Terre qui fut capable de reproduire mon virus. J'ai peut-être un nombre incommensurable de défauts, mais je tiens toujours mes promesses. Trop de personnes sont mortes autour de moi, pour Sora, je me dois de protéger Hallibel et de faire en sorte qu'elle reste en vie. Un objectif qui me tient finalement très à cœur et qui me permettrais de vaincre cette malédiction qui me suis depuis bien trop longtemps...



Dernière édition par Renji G. Nguyen le Mar 20 Nov - 3:36, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Sexy Modératrice ♥
✔ AGE : 18 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ ETUDES : Etudiante en droit
★ AVATAR : Kristen Stewart
© CRÉDITS : Satellite Haze & Crazy Bunny, le meilleur des lapinou **
✔ MESSAGES : 432
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 30/03/1995

Car personne d'autre n'a le droit de changement mon univers !


✔ HUMEUR : Rêveuse
✔ EN JEUX : Pas pour le moment
✔ SURNOMS : Hal' ; Babibel ; Kiki : Lili : Bibine : Ru' et tant d'autre
✔ LA CITATION : "Si ce jour-là, je ne t’avais pas connu, je pense que je n’aurais pas autant souffert. Je n’aurais pas été aussi triste, Je n’aurais pas versé tant de larmes. Néanmoins, si je ne t’avais pas connu, je n’aurais pas connu tant de bonheur, tant de gentillesse, tant d’amour, tant de chaleur, je n’aurais pas connu ce sentiment de bien-être. Est-ce que tu vas bien ? Moi... je suis toujours amoureuse du ciel."




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Dim 28 Oct - 10:54
HAN mon poisson d'amour **
Je suis super méga hyper ultra contente que tu sois venus et surtout que tu ais craqué sur mon scénario de la mort qui tue -ouais j'envoie des fleurs à mon scénario xDD-

amour content :love: ange bave smile douche coeur alin heart yeah titcoeur sucette ballon lechouille Amour Cadeau

Y'a pas assez de smiley pour te prouver ma joie (a)
Tu sais ou me trouver si tu a des soucis avec le scénario (a)
Et le staff est là en cas de pépin mon beau mâle

• • • • • • • • • • • • • • • • •



Quelque soit le souvenir, je veux le garder dans mon coeur et y croire ! Je veux penser qu'aucun souvenir ne mérite d'être oublié. Je veux devenir un jour assez forte pour les surmonter, et surmonter plus encore, faire en sorte qu'ils deviennent des souvenirs précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
I Shall Believe
Fondatrice
✔ AGE : 25 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Médecin Légiste
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Nina Dobrev
© CRÉDITS : Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 30349
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10/01/1987


Gianni property
Do not touch


✔ HUMEUR : Plutôt bonne
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Pandy, Panda, ou Pandy-Panda... le petit ourson de chine. Pandy-Panda... tout droit de l'Himalaya. Je suis déjà dehors !
✔ LA CITATION : L’homme le plus important dans la vie d’une femme n’est pas le premier, mais celui qui ne laissera pas exister le prochain.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Dim 28 Oct - 12:54
WELCOUMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMME
amour Si tu lui fais bobo, je te castre ! Compris ? xD
Hin hin
Bonne chance pour ta fiche !

• • • • • • • • • • • • • • • • •



PANDORA ♥️ I LOVE YOU Ton regard n'est que le miroir de mon âme. Quand tu poses les yeux sur moi, je me sens unique. Quand tu me murmures, je les ressens. J’entends ton cœur qui bat aussi fort que le mien. Cette chamade des organes qui ne font qu'un lorsque tu embrasses mes lèvres. Cette électricité qui en émane. Cette impression que rien ne compte, sauf moi. Ce regard qui me dit : Je t'aimerais toujours. Est-ce si facile d'aimer quand on est aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oh-sydney.net 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 30 Pige'ons
✔ SEXE : Masculin
✔ METIER : Gardien de l'Université & Hacker pour le Gourvernement
★ AVATAR : Jared Leto
© CRÉDITS : Baylee & Tumblr
✔ MESSAGES : 26
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/08/1981

! TIK TAK BOUM !
« Don't Worry I'm Just A..."Daisy" Bomb »


✔ HUMEUR : Mode Pervers *ON*
✔ EN JEUX : Pas pour le moment
✔ SURNOMS : Ren' - Daisy
✔ LA CITATION : « La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Lun 29 Oct - 0:02
Ma Poissonnette d'amour colère :love: heart
Je suis trop super top giga ultra content d'être à nouveau sur un fo' avec toi !! (Et surtout d'être ton lien love /PAN/ yeah alin ) (Je vais éviter les smileys trop pervers après on va croire que je le suis Rolling Eyes ...)

Sinon merci pour l'accueil drague
Par contre tortures moi si tu veux mais évites de me castrer, femme violente, j'en ai besoin xP ...
J'essaye de terminer ma fiche au plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Sexy Modératrice ♥
✔ AGE : 18 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ ETUDES : Etudiante en droit
★ AVATAR : Kristen Stewart
© CRÉDITS : Satellite Haze & Crazy Bunny, le meilleur des lapinou **
✔ MESSAGES : 432
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 30/03/1995

Car personne d'autre n'a le droit de changement mon univers !


✔ HUMEUR : Rêveuse
✔ EN JEUX : Pas pour le moment
✔ SURNOMS : Hal' ; Babibel ; Kiki : Lili : Bibine : Ru' et tant d'autre
✔ LA CITATION : "Si ce jour-là, je ne t’avais pas connu, je pense que je n’aurais pas autant souffert. Je n’aurais pas été aussi triste, Je n’aurais pas versé tant de larmes. Néanmoins, si je ne t’avais pas connu, je n’aurais pas connu tant de bonheur, tant de gentillesse, tant d’amour, tant de chaleur, je n’aurais pas connu ce sentiment de bien-être. Est-ce que tu vas bien ? Moi... je suis toujours amoureuse du ciel."




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Lun 29 Oct - 8:05
Et moi donc ** De toute façon c'était obligé que l'on se retrouve j'aime trop rp avec toi ** mouhahahaha mais non mais non on sait tous que t'es pas un pervers fou Du moins on y fera pas attention (a) *sors*

• • • • • • • • • • • • • • • • •



Quelque soit le souvenir, je veux le garder dans mon coeur et y croire ! Je veux penser qu'aucun souvenir ne mérite d'être oublié. Je veux devenir un jour assez forte pour les surmonter, et surmonter plus encore, faire en sorte qu'ils deviennent des souvenirs précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 30 Pige'ons
✔ SEXE : Masculin
✔ METIER : Gardien de l'Université & Hacker pour le Gourvernement
★ AVATAR : Jared Leto
© CRÉDITS : Baylee & Tumblr
✔ MESSAGES : 26
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/08/1981

! TIK TAK BOUM !
« Don't Worry I'm Just A..."Daisy" Bomb »


✔ HUMEUR : Mode Pervers *ON*
✔ EN JEUX : Pas pour le moment
✔ SURNOMS : Ren' - Daisy
✔ LA CITATION : « La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Mar 20 Nov - 3:41
Toute manière, vous n'aurez pas d'autres choix que de faire avec hum
Sinon navré pour cette longue attente, mais je pense avoir enfin terminé ma fifiche oui en espérant que tout est bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Sexy Modératrice ♥
✔ AGE : 18 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ ETUDES : Etudiante en droit
★ AVATAR : Kristen Stewart
© CRÉDITS : Satellite Haze & Crazy Bunny, le meilleur des lapinou **
✔ MESSAGES : 432
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 30/03/1995

Car personne d'autre n'a le droit de changement mon univers !


✔ HUMEUR : Rêveuse
✔ EN JEUX : Pas pour le moment
✔ SURNOMS : Hal' ; Babibel ; Kiki : Lili : Bibine : Ru' et tant d'autre
✔ LA CITATION : "Si ce jour-là, je ne t’avais pas connu, je pense que je n’aurais pas autant souffert. Je n’aurais pas été aussi triste, Je n’aurais pas versé tant de larmes. Néanmoins, si je ne t’avais pas connu, je n’aurais pas connu tant de bonheur, tant de gentillesse, tant d’amour, tant de chaleur, je n’aurais pas connu ce sentiment de bien-être. Est-ce que tu vas bien ? Moi... je suis toujours amoureuse du ciel."




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Mar 20 Nov - 9:02
Oh mon dieu ** j'ai été captivé par ta fiche j'ai pas pu m'en défaire ** a tel point que quand c'était fini je me suis dit "vite la suite" :o x)

Tu as trop bien cerné le personnage mon poisson chéri *_* pour moi tout est oki, les admins peuvent te valider ** en attendant, tu peux recenser ton avatar et faire tes fiches de liens et de rp (a)

• • • • • • • • • • • • • • • • •



Quelque soit le souvenir, je veux le garder dans mon coeur et y croire ! Je veux penser qu'aucun souvenir ne mérite d'être oublié. Je veux devenir un jour assez forte pour les surmonter, et surmonter plus encore, faire en sorte qu'ils deviennent des souvenirs précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 30 Pige'ons
✔ SEXE : Masculin
✔ METIER : Gardien de l'Université & Hacker pour le Gourvernement
★ AVATAR : Jared Leto
© CRÉDITS : Baylee & Tumblr
✔ MESSAGES : 26
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/08/1981

! TIK TAK BOUM !
« Don't Worry I'm Just A..."Daisy" Bomb »


✔ HUMEUR : Mode Pervers *ON*
✔ EN JEUX : Pas pour le moment
✔ SURNOMS : Ren' - Daisy
✔ LA CITATION : « La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   Mar 20 Nov - 13:51
Huhu je suis super content que ma fiche t'es plu ma poissonnette d'amour amour j'avoue avoir été très inspiré et encore je me suis retenu d'en écrire plus ^^...
Merci pour la validation x) je pars vite m'occuper du reste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  





MessageSujet: Re: C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"   
Revenir en haut Aller en bas
 
 

C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut → "Daisy"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« OH » SYDNEY’S TEMPTATION ::  :: Sérieusement ? Racontes-moi ton histoire. :: Bienvenue à Sydney et bon jeu !-