Evangeline ♦ La vie est un long fleuve ... pas si tranquille que ca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 26 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Prof de langues étrangères à l'université
★ AVATAR : Rachel Bilson
© CRÉDITS : Bazzart
✔ MESSAGES : 209
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 13/11/1986

The World......belongs to us


✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Evy, Eve, Eva, Angel, Line, Zély ...
✔ LA CITATION : La vie est surprenante, mais surement pas autant que l'amour, car quand il frappe tout peut changer d'un bout à l'autre, même vous. Surtout vous. On subit la vie, mais l'amour on l'attend.




MessageSujet: Evangeline ♦ La vie est un long fleuve ... pas si tranquille que ca   Ven 26 Oct - 11:16
EVANGELINE ZELY. • GRIGORI-GRAYSON
featuring • Rachel Bilson par Evidence
si tu veux savoir ce que j'aime ou pas, roules-moi dessus


J'en raffole ♥ Le chocolat et les friandises. Les liens forts avec les gens. Les personnes positives. Les journées qui débutent par une séance de jogging. Les gens qui n'ont pas honte de ce qu'ils sont. Les séries télé. La lecture et la musique. Les langues étrangères et leur apprentissage. Les chats et les chiens. Les enfants. Enseigner. Son mari et sa fille. Etre enceinte malgré les problèmes que ca pose.
J'en rage ♥ Les choux de Bruxelles. Les régimes. Les maladies. La guerre dans le monde. Les personnes pessimistes. Les râleurs. Les casses pieds. Les journées qui commencent sur les chapeaux de roue. Les clowns. Les reptiles. Les "pourquoi" auxquels on ne peut pas répondre. Les photographes qui ne vous lâchent pas avec leurs appareils. Les chauffards avec leurs grosses voitures. Parler d'elle.

Evangeline est quelqu’un de sérieux, elle attache beaucoup d’importance à bien faire les choses. Elle n'est pas du genre à abandonner avant d'avoir obtenu ce qu'elle voulait. Elle ne fera rien exprès pour blesser les personnes qui l'entourent, mais elle reste aussi impulsive et parfois elle peut laisser échapper des choses qu'elle ne pense pas vraiment. Ce n'est pas le genre de fille à se laisser marcher sur les pieds. Elle est charmante et charismatique. Son principal défaut est surement sa fragilité. Evangeline est une jeune femme pleine de vie, elle ne s'arrête pas une seconde. Elle est toujours active à courir toute la journée. Elle est plus forte que ce qu’elle laisse penser. Elle a ses faiblesses, comme tout le monde, mais elle sait les cacher et rester sereine même lorsque quelque chose la dérange. Parmi ces faiblesses il y a sa maladresse, elle n'est pas toujours très adroite. Malgré tout, c'est une fille qui a un cœur d'or, généreuse et bienveillante, qui veillera toujours à ce que les autres aillent bien avant même de penser à elle. Elle est capricieuse, très honnête et curieuse comme pas deux, c'est une fille pleine de vie et impatiente. Elle a encore beaucoup d’autres défauts ou qualités, mais ca ce sera à vous de les découvrir.
surnom • Evy, Angel
date de naissance • 13 novembre 1986
à • quelques dizaines de kilomètres de Moscou en Russie
métier • professeur de langues étrangères à l'université
sexualité • Hétéro
cupidon • Amoureuse et mariée
groupe • ceux qui n'y croient pas (pour l'instant au moins ...)
coaching • en amour/travail/relations ?
personnage • inventé


une naissance risquée et une enfance compliquée.


La petite Evangeline a bien faillit ne jamais voir le jour et causer par la même occasion la mort de sa mère. Mais revenons un peu en arrière. Ses parents étaient un couple de fermiers dans un petit village isolé de tout au cœur de la Russie. Alors que l’évolution est le mot d’ordre de tout l’univers, ce village fait tout pour respecter les plus pures traditions et ne pas laisser les nouveautés du monde les atteindre. Une sorte de Amish version Russe. On peut donc dire que c’est reclus entre une dizaine de familles et hors de portée des nouvelles technologies que la famille Grigori a toujours vécue. La richesse, l’argent, la facilité, tout cela ils ne connaissaient pas et rien ne semblait prêt à les faire changer d’avis et devenir plus proche du monde dans lequel ils vivaient finalement. Ils vivaient presque comme à l’époque du moyen âge. Bref, tout cela pour dire que la petite fille n’est pas née dans les meilleures conditions qui soient et le suivit de la mère n’a pas été le même que celui pratiqué dans une grande ville ou en hôpital.

Avant qu'Evangeline rejoigne la famille, sa mère avait déjà mis deux garçons au monde et tout s’était très bien passé pour leurs naissances. Les deux accouchements s’étaient fait sans problèmes et ils étaient tous les deux très bien portants. Mais Evangeline était plus petite et plus fragile, née un peu prématurée et dans des circonstances assez compliquées. Sa mère était en train de s’occuper des bêtes comme tous les jours depuis des années, et elle n’avait pas réagit tout de suite lorsqu’elle sentit les contractions. Le bébé était donc déjà engagé lorsqu’elle fut examinée par la « sage-femme » du village. Le plus gros problème étant que le bébé ne se présentait pas bien. Je vous épargnerais les détails sur tout ce qu’il se passa. Sachez juste qu’il fallut plus de 12 heures à la jeune mère pour accoucher et elle en sortit épuisée et le bébé aussi. Tout le monde gardait espoir, mais les deux étaient très affaiblies et on ne donnait pas cher de ce bébé. Mais la petite Evangeline fit ses preuves et prouva q u'elle était plus coriace que ce que tout le monde pensait. Elle se battit même mieux que sa mère. Deux jours après la naissance elle était aussi éveillée que n’importe quel bébé de son âge et cela alors que la mère était encore faible et avait du mal à se remettre de cet accouchement. Cependant, en voyant sa petite fille s’accrocher de cette façon elle fit de même et les deux filles se soutinrent dans cette épreuve, en venant à compter l’une sur l’autre pour reprendre une vie normale.

La mère se remit totalement de cet accouchement après quelques semaines et elle reprit sa vie comme elle la menait avant, ne se souciant pas plus que cela de sa santé. Elle tenait bon et c’était finalement tout ce qui comptait pour elle. La petite Evangeline évoluait correctement, grandissant comme il le fallait ou à peu de chose près. Elle devint une petite fille forte et surprenante. Elle apprit à tout faire plus rapidement que ses frères. A un an elle marchait seule. A deux ans elle parlait assez correctement. A trois ans elle apprenait à lire et à écrire. A quatre ans elle savait compter et mettre la table sans l’aide de personne ou presque. Elle avait à peine 6 ans la première fois qu’elle proposa son aide à sa mère pour s’occuper des animaux et malgré une hésitation celle-ci accepta. A 9 ans elle le faisait seule et pouvait assurer plus de taches à la maison que ses frères qui étaient pourtant plus âgés. Jusqu’à ce qu’elle tombe malade. Elle avait tout juste 10 ans et c’est à cause d’elle que ses parents furent forcés de découvrir la grande ville et la civilisation actuelle. En effet la petite fille était tombée gravement malade, un mal que même les médecins expérimentés eurent du mal à guérir. Après cela elle ne fut plus tout à fait la même. Elle rêvait de quitter cette vie, celle de ses parents, pour rejoindre la ville, la civilisation et ne plus avoir à vivre comme une esclave. Mais entre temps une petite sœur était née. L’accouchement avait été aussi difficile ou presque que pour Evangeline et la petite fille protégeait cette petite sœur qui avait à peine un an de moins qu’elle. Elles devinrent rapidement très proches et auraient put l’être encore plus, sans compter la maladie de l’ainée.

Lyuba, sa petite soeur, fut éloignée d'Evangeline autant que possible lorsque celle-ci tomba malade. En réalité Eva fut mise à l’isolement. Ses parents craignaient que sa maladie soit contagieuse et qu’ils se retrouvent avec quatre enfants malades et incapables de travailler. Car oui, ce qui comptait le plus pour eux à cette époque, c’était leur ferme et le fait de réussir à faire un maximum de travail chaque jour. Les enfants rentraient bien souvent exténués, mangeant à peine le soir tellement la fatigue les tenait. Eva échappa à cela durant quelques mois, le temps où elle fut malade, mais ce ne fut pas mieux pour ses frères et sœur qui durent prendre le relais et faire le travail de leur sœur en plus du leur. C’est ainsi, en attirant sur elle l’attention de ses parents qu'elle se mit l’ainé de la famille à dos. Avant cela c’était lui le préféré, celui qui attirait l’attention, était valorisé par ses parents pour son travail. Mais lorsqu’elle tomba malade, il passa au dernier plan et détestant cela il finit par le faire payer à sa petite sœur. Lorsqu’elle fut enfin à nouveau en état de travailler à la ferme il lui donnait les travaux les plus pénibles et ne se préoccupait pas de la fatigue qu’elle pouvait ressentir. Et cette histoire dura encore des années. Jusqu’à ce qu’elle puisse enfin quitter cet enfer, mais pour quelque chose de mieux ? Pas sur.


un mariage arrangé et une histoire d'amitié .


Après 16 années passées avec sa famille, à souffrir en silence du comportement de son ainé envers elle, la jeune Evangeline ne rêvait plus que d’une chose : quitter cette vie et rejoindre la ville. Depuis son séjour à l’hôpital de la grande ville, elle rêvait à la vie qu’elle pourrait mener en dehors de ce village perdu. Elle savait que si elle restait là elle se retrouverait mariée avec un de ses voisins, un jeune homme qui la forcerait à rester ici et qu’elle n’aimerait jamais. Elle rêvait de quitter le village, de partir loin et de découvrir le monde. Elle rêvait tout simplement de vivre normalement. Et alors qu'elle ne faisait que rêver et n'aurait jamais envisagé que cela devienne réalité, et bien un beau jour le rêve devint réalité. Un grand homme d’affaire très connu en Russie, visitait le pays à la recherche d’espaces vides à occuper pour ses usines et ses bureaux. C’est ainsi qu’il finit par arriver dans le petit village où résidaient les Grigori. Il comprit rapidement qu’il ne trouverait pas ce qu’il était venu chercher ici et que les habitants de ce village ne laisseraient jamais leur place, mais il y rencontra également Evangeline. Il lui posa quelques questions qu’elle trouva déplacées, cherchant visiblement à la connaitre à savoir un maximum de choses sur elle. Il la regardait avec un intérêt étrange, que le père de la jeune fille remarqua bien rapidement et il saisit l’occasion.

Il était prêt à tout pour obtenir de cet argent qui séduisait tout le monde hors de ce petit village. Il avait envie de plus, il avait lui aussi des rêves de grandeurs, mais il se moquait bien du sort de ses enfants. Si ceux-ci pouvaient l’aider à obtenir ce qu’il voulait, il comptait bien en profiter. Et c’est lui-même qui proposa que l’homme d’affaire reparte avec Evangeline. Il ne demandait rien de bien particulier en échange, enfin au départ. De prime abord, Mr Andreï, l’homme d’affaire, hésita, se demanda si ce genre d’échanges étaient normal ici et si c’était une bonne idée. Il rentra alors chez lui, promettant de donner de ses nouvelles et de voir ce qu’il comptait faire. Il était littéralement outré du comportement de ce père qui se comportait comme si sa fille n’était rien pour lui et ne lui servirait que de monnaie d’échange. Mr Andreï retourna chez lui et après quelques jours de réflexion et de discussion avec sa femme et son fils il conclut le marché. Evangeline viendrait vivre chez eux dans la grande ville et épouserait son fils contre quoi le père recevait de l’argent et la promesse qu’ils auraient tous une meilleure vie suite à cela. Ce fut vrai pour Evangeline, mais pas vraiment pour sa famille.

Une fois l’accord passé, le fils de Mr Andreï, Aeron, vint lui-même chercher la jeune femme dans son village. Lui qui avait été contre toute cette idée depuis le départ, il se sentait rassuré, convaincu que c’était finalement la meilleure chose à faire en remarquant la misère dans laquelle vivait cette famille. Evangeline ne s’opposa à rien et elle partit avec ce jeune homme qu’elle ne connaissait pas, pour vivre une vie totalement différente et dont elle ne savait rien. Le trajet jusqu’à l’aéroport fut plus que silencieux, tendu même. Aeron était perplexe face à toute cette histoire, ne se voyant pas marié si jeune et alors qu’il ne savait rien de cette jeune fille, mais lui au moins était vaguement au courant de l'arrangement. Eva ne savait rien de l’accord passé avec son père et de ce qui l’attendait. Elle n’envisageait même pas l’idée de se marier avec Aeron. L’un comme l’autre se disait qu’ils seraient comme frère et sœur et rien de plus. Les langues se délièrent progressivement et surtout durant le voyage en avion. Ils passèrent tout le voyage à discuter, à faire connaissance l’un avec l’autre et surtout à tenter de comprendre cette situation. C’est ainsi qu'Eva comprit l’horrible vérité et que Thomas réalisa qu’ils ne pourraient pas se détourner des projets de ses parents. Si ceux-ci voulaient d’un mariage entre les deux jeunes gens, il y aurait un mariage, personne ne pourrait influer là-dessus.

Ils arrivèrent sans encombre à Moscou et le lien qui les unissait était déjà fort. Ils ne pensaient pas qu’ils se rapprocheraient si rapidement et il fallait bien avouer que les parents de Aeron ne s’y attendaient pas non plus. Pour eux cette idée de mariage arrangé n’était peut-être pas la meilleure solution, mais devant la complicité des deux jeunes gens, ils n’en dirent rien et continuèrent sur cette idée. C’est ainsi qu’environ 6 mois après son arrivée en ville, les préparatifs du mariage furent lancés. Et ce n'est qu'à partir de là qu'Eva réalisa qu'elle n'aurait plus le choix et qu'elle allait devoir épouser Aeron. Elle tenta de s'imposer dans les préparatifs et de participer aux choix et à tout ce qui concernait le mariage, mais ce fut plus que difficile face à Mrs Andreï. Elle dut lutter et tout cela pour rien au final. Tout était prévu, programmé au millimètre près, à la seconde près et ni elle ni Aeron n'avait son mot à dire sur l'histoire.

Le grand jour approchait et Evangeline se rendait progressivement compte qu'elle ne parviendrait pas à aller jusqu'au bout. Elle tenait à Aeron, mais seulement comme un frère et il n'en serait jamais autrement pour elle. Après quelques discussions tous les deux ils parvinrent à se mettre d'accord et Aeron mit en place un plan pour permettre à la jeune femme de quitter la ville et cette famille dont elle ne voulait pas vraiment. Elle est partie à moins de deux semaines du mariage, ne prenant que le strict nécessaire avec elle et sans demander son reste. Aeron est resté derrière pour l’aider, couvrir son départ et tenter de l’expliquer à ses parents, mais tout ce qu’il s’est passé après son départ elle ne sait rien. Elle n’a jamais revu les Andreï depuis ce jour et malgré quelques coups de fils à Aeron durant les premières semaines, les contacts se sont faits de moins en moins présent. Ils avaient beau être très proches, de très bons amis, le jeune homme s’éloigna progressivement, mettant des distances entre eux, sans qu’elle puisse comprendre pourquoi.

le meilleur des deux mondes et mieux encore .


Elle avait tout juste 17 ans et en quittant cette vie, en échappant à l’influence de cette famille elle récupérait le meilleur des deux mondes, mais aussi les inconvénients qui allaient avec chacun de ces mondes. D’un coté elle avait la possibilité d’être dans la grande ville, de profiter de toutes les technologies, de vivre la vie dont elle avait toujours rêvé, mais elle perdait en même temps l’argent qui servait tellement aux Andreï et au reste du monde d’ailleurs. De l’autre elle n’avait plus à vivre dans une famille qu’elle ne connaissait pas, à fréquenter des gens qu’elle n’aurait jamais connu autrement. Elle n’avait plus besoin de faire semblant et ne serait plus jamais forcée d’obéir aux ordres qu’elle n’acceptait pas. Mais en contre partie elle disait adieu aux facilités offertes par l’argent et par le fait d’être liée à une grande famille. Elle savait bien qu’elle ne pourrait pas rester à Moscou, ce serait trop risqué, les Andreï pourraient la retrouver et après ce qu’elle avait emmené avec elle, elle prit la route, partant sans trop savoir où elle allait atterrir.

Elle commença sa nouvelle vie dans une petite ville tranquille, loin de Moscou, où personne ne la connaissait et où elle pourrait tout reprendre de zéro. Elle dut trouver un travail et accumula les services dans un petit bar de la ville. Elle travaillait autant que possible, parfois le double du temps normal, faisant des doubles journées dès qu’elle en avait l’occasion. Elle voulait économiser suffisamment pour pouvoir voyager ou reprendre ses études. Elle ne savait pas vraiment quel serait son but et ce qui adviendrait par la suite, mais tout ce qui comptait c’était le fait d’être libre de faire ce dont elle avait envie. Elle tint ce rythme là durant près de six mois, sortant peu pour ne pas se faire remarquer, ne vivant presque pas en dehors de son boulot. Elle n’était pas vraiment quelqu’un d’ouvert à cette époque et préférait sa solitude à l’idée de sortir et profiter de la vie. Profiter de la vie elle le ferait dès qu’elle aurait de l’argent. Et c’est ce qu’il se passa.

Moins d’un an après son départ de la famille Andreï, après avoir quitté Moscou, elle s’était fait suffisamment d’argent pour partir et voyager. Elle ne s’en était même pas rendue compte et elle avait finalement économisé de quoi vivre deux ou trois ans sans avoir à travailler et sans en ressentir la moindre difficulté. Elle quitta donc sa Russie natale, disant adieu à tout ce qu’elle y avait connu et ne regrettant rien. Que ce soit sa famille qui l’avait vendu, la famille Andreï qui avait voulu la forcer à se marier pour avoir des enfants ou encore la vie qu’elle menait depuis son départ de Moscou. Rien de tout cela n’était un poids sur son cœur et elle quitta le pays comme si elle n’y avait jamais eut la moindre attache. Première destination : l’Europe. Elle avait souvent entendu parler des avantages que pouvaient avoir les villes européennes. Elle voulait tout voir par elle-même et comme il fallait bien débuter quelque part, elle avait choisit l’Europe. Elle y resta près de cinq ans découvrant la France, l’Angleterre, l’Italie et bien vite elle se passionna pour ces trois langues qu’elle apprit si facilement que s’en était presque effrayant. Elle prenait des cours du soir avec des personnes bien plus âgées qu’elle et bien rapidement elle put passer son diplôme qu’elle obtint haut la main grâce à ses notes en langues étrangères.

Après l’Europe, elle fit un petit séjour en Amérique. Un séjour qui s’avéra un peu plus complexe que prévu mais qui lui réserva malgré tout de très belles surprises. Elle y rencontra bon nombre de garçons, flirtant et draguant sans jamais trouver le bon et tomber amoureuse. Avec le temps elle est convaincue que l’amour ce n’est pas pour elle. Elle a beaucoup changé et est très loin de la jeune femme qui a quitté Moscou des années plus tôt. Elle aime séduire et se faire remarquer. Elle sort aussi souvent que possible et fait toujours en sorte d’attirer une ou deux proies masculines dans ses filets durant la soirée. Malgré les aventures qu’elle a put avoir jusqu’à présent elle n’a jamais rien ressentit de vrai et fort et elle finit par se demander si elle est normale. Et après avoir fait le tour de l’Amérique en quelques quatre années, elle arrive aujourd’hui à Sydney. Elle a envie de voir ce que peut encore lui réserver l’Australie. Mais cette fois elle ne s’est pas lancée dans l’histoire sans rien savoir. Elle a tout planifié pour être sure d’avoir tout ce qu’il lui faudrait. Elle a trouvé un logement de transition, le temps de trouver son propre appartement. Elle a la chance de pouvoir être hébergée par une jeune femme qu’elle avait rencontrée durant un voyage et avec qui elle avait sympathisé. En quelque sorte la raison de sa venue dans ce pays. Bien entendu ce n’est que provisoire, mais elle ne compte pas attendre très longtemps avant de partir à la recherche de l’appartement de ses rêves. Et le must c’est qu’elle a déjà un travail. Visiblement l’Australie ne regorge pas de professeurs de langues et son cv n’a pas dut être étudié très longtemps avant qu’on lui propose un boulot en or, disponible selon ses envies et son humeur. C’est dans ces conditions qu’elle est arrivée à Sydney il y a un peu moins d’une semaine et qu’elle prend encore un nouveau départ dans la vie.

PSEUDO INTERNET
pseudo • Evidence
pays • France
âge • bientôt 23 ans
connexion • connexion 7/7, RP 5/7
toi et le forum • bah euh ... je sais plus
et toi • bla bla bla ...
les questions cons • n'en a pas.
code • y'a pas de règlement
statut de fiche • Terminée (si je dois modifier hésitez pas à dire)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  
 

Evangeline ♦ La vie est un long fleuve ... pas si tranquille que ca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« OH » SYDNEY’S TEMPTATION ::  :: Sérieusement ? Racontes-moi ton histoire. :: Bienvenue à Sydney et bon jeu !-