JAGGER ♥ Joli monde, pourquoi parfois tu es sombre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité

Invité



MessageSujet: JAGGER ♥ Joli monde, pourquoi parfois tu es sombre ?   Sam 25 Fév - 23:17
Juste un souvenir
« les amis sont les anges qui nous soulèvent lorsque nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler. » Sydney... qui aurait penser que je passerais ma vie ici à présent ? Que mon répertoire serait plein à exploser ? Que je me réveillerais un matin avec un nouveau numéro dans mon téléphone celui d'un beau garçon que je n'appellerais jamais car je ne suis pas intéressé ? Qui penserait que je deviendrait journaliste ? Qui... tellement de questions qui avait toute une seule et même réponse. Personnes. Personne à part moi n'avaient jamais crues en moi et je faisais ma force. Personne d'autre que moi n'avait le droit de diriger ma vie et encore moins me dire ce que je devais faire ou qui j'étais. Je n'ai jamais été celle que je suis aujourd'hui... une jolie fille. Une fille qui assumait ce qu'elle était réellement. J'étais tout l'inverse et d'ailleurs ça m'avait tellement freiné que je n'avais jamais eus le courage de dire au garçon qui m'a toujours plus et qui j'avoue occupe encore mes pensées, que je l'aimais et qu'il me fascinait. BREF0
J'avais passé une journée assez spead en faite. J'avais due finir très vite un article sur les femmes qui se trouve grosse pour mon blog, m'avancer dans mon boulot pour le bureau et j'en passe. Puis j'avais un rendez-vous ce soir au parc d'attraction. Alors je m'étais préparée, j'avais enfilé un short en jean, une paire de basket en toile, m'étais fais des nattes et avait enfilé un tee-shirt et un gilet puis j'étais partie. Je n'étais pas très emballée par l'idée d'un rencard comme on disait aujourd'hui, le mec était chiant et en plus beaucoup trop entreprenant à mon gout.

Me voilà sur le lieu du rendez-vous, il est 21h30 quand j'arrive et le jeune homme m'attendait déjà. On se balada et la dernière fois que je regardais l'heure en sa présence il était 21h50! Une minute d'innatention de sa part et ZOU! Je partis en courant pour échapper à son blabla pourris et ennuyant qui ne m'intéressait pas! Au bout de dix minutes de balade à pied à l'éviter et essayer de trouver un endroit paisible sans que personnes ne viennent m'emmerder j'entendis une mélodie qui parvint à mes oreilles. Douce mélodie, battement déchaîner des cordes de la guitare, je me laissais guider vers cette personne alors que je ne voyais rien jusqu'à ce que j'aperçoive Pandora. Je souria et aperçut qu'elle avait ses écouteurs sur les oreilles. Alors je me mis en mode visible et lui fis un signe de main pour lui dire coucou.
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
I Shall Believe
Fondatrice
✔ AGE : 25 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Médecin Légiste
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Nina Dobrev
© CRÉDITS : Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 30349
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10/01/1987


Gianni property
Do not touch


✔ HUMEUR : Plutôt bonne
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Pandy, Panda, ou Pandy-Panda... le petit ourson de chine. Pandy-Panda... tout droit de l'Himalaya. Je suis déjà dehors !
✔ LA CITATION : L’homme le plus important dans la vie d’une femme n’est pas le premier, mais celui qui ne laissera pas exister le prochain.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: JAGGER ♥ Joli monde, pourquoi parfois tu es sombre ?   Dim 26 Fév - 14:40
Juste un souvenir
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. » On dit que la musique est magique. On dit que la musique berce, que la musique à un sens. Le son qui traverse mon oreille, donné par un mouvement de doigt sur des fils de guitare. Ce son chatouille et caresse les oreilles pour une douce mélodie. La musique a une magie chez moi, elle me rappelle tellement de souvenirs et seulement ceux avec ma mère. La musique, c’est entre elle et moi, c’est notre petit monde. C’est sans aucuns doutes l’une des raisons qui font que je me suis tellement éloigné de la musique depuis sa mort. Elle commençait à m’apprendre la guitare et je maitrisais déjà bien le piano à 10 ans. Elle était magnifique quand elle jouait un morceau de guitare, elle avait la grâce que beaucoup n’ont pas à notre époque. On voyait dans ses yeux, la passion. On sentait dans ses gestes, la passion. On entendait dans sa voix, la passion. On sentait dans le rythme dans ses mélodies, l’amour de la musique. Je m’en souviens encore comme si c’était hier, ses doigts frôlant délicatement la guitare comme si c’était un objet précieux qui pourrait devenir poussière en un mouvement. J’étais dans mon monde. La musique agaçante qui tournait en boucle de cette grande roue, n’était plus. Je ne l’entendais plus enfin il faut dire qu’à force : elle était un peu du décor. Les gens qui marchaient et parlaient ou les enfants qui criait pour avoir une barbe à papa dont j’entendais les cris d’ici, n’était vraiment que fin murmure que j’ignorais. Je n’entendais vraiment que le son produit par cette guitare et le léger murmure de ma voix ainsi que la musique dans mes oreilles qui couvrait juste assez les cris du grand huit que j’entendais toutes les 30 secondes quand ils avaient la tête à l’envers. C’était assez dingue, j’avoue mais on s’en fiche, non ? C’était ainsi. Il fallut au moins trente secondes pour que je quitte ma bulle et remarque Jag’ qui me faisait un signe, je sursautais un peu surprise en retirant mes écouteurs. C’était dingue que je sois aussi rapidement surprise et déconnectée de ma bulle en quelques secondes. J’en laissais tomber les écouteurs d’un petit geste du bras juste en dessous du fil relié à mon oreille qui laissait le petit embout glisser pour atterrir avec son fils sur le plaid déposé à même l’herbe. Je lui souriais en fronçant le nez doucement et me demandant comment elle allait prendre le fait que je joue de la musique. Peu voir personne n’était au courant sauf Lena et Gianni grâce à une confession sur l’oreiller ou peut-être juste quand je lui avais dit avoir repris la musique rien que pour un morceau sur mon piano. Je me souviens encore de cette matinée à effleurer les touches du piano et profiter de la musique pendant un instant enfin ne nous égarons pas. Je souriais donc à Jag’ en riant ensuite nerveusement. « Hey ! », je reposais alors ma guitare prés de son étui en la regardant et haussant les épaules. « Tu n’avais pas un rencard ? », lui demandais-je en savant pertinemment ce qu’elle avait prévue pour la soirée. C’était magique car même si j’étais souvent ailleurs et toujours à bosser. Je savais tout de l’emploi du temps de mes proches sauf parfois de mon petit ami qui entre nous… a fait assez catastrophe avant-hier quand j’avais décidée de lui faire une petite surprise et ben… j’ai finis par passer la soirée à l’attendre tandis qu’il faisait la fête. Le petit fou. Mais je savais quand Lena allait prendre sa douche, quand Lukas avait dit « Gaga » surement parlait-il de Lady Gaga ? Ou dit-il que sa maman est gaga à envoyer toutes les 5 secondes les gestes et actions de sa maman par sms. Je crois parfois que je suis le profil Twitter de Lena. Elle doit se tromper et confondre, non ? Ou le profil Twitter de Lukas enfin passons donc cette partie qui est hors sujet.

Je regardais alors la guitare en riant. « Et c’est juste comme ça pour passer le temps mais… », je grimaçais amusée. « C’est une longue histoire ! », oui, la musique et moi étions une longue histoire. Nous nous détestions presque enfin façon de parler. C’était surtout que je passais mon temps à m’éloigner de la musique. Refusant les karaokés ou les micros. Ne voulant pas toucher à une guitare ou aller à un récital. Heureusement je n’avais rien contre les concerts ou écouter de la bonne musique mais en faire ou faire les choses que je faisais avec maman, j’étais comme allergique. Je n’en parlais jamais avec Lena, jamais avec papa, jamais avec personne même avec Adam ou Jayden ou même ce fichu crétin que j’avais failli épouser qui heureusement a laissé sa tête heurter un rocher pour m’éviter de faire la plus grande erreur de ma vie. Je me coupais alors l’ipod qui diffusait encore de la musique en priant pour éviter les questions relatant à la surprise de me voir avec une guitare mais je lui souris en tendant un paquet de bonbon vers elle et fronçant les sourcils. « Un bonbon ? », oui, c’était bien visible, je voulais éviter le sujet en repassant directement à une autre question. « Il était si ennuyant que ça celui-ci aussi ? Il a fait quoi ? Il t’a demandé si tu voulais une barbe à papa et aller sur un carrousel d’enfant ? », disais-je sur une petite mélodie taquines. Je voulais me moquer un peu de son rencard. Je n’étais pas trop rencard non plus et même quand j’étais un peu plus dingue à sauter d’hommes en hommes en soirée que je ne revoyais plus dès le réveil honteux tandis que je ne connaissais pas leur nom. Une courte période noire de ma vie qui n’est qu’un passé lourd à porter parfois pour moi, une jeune femme aimant simplement tomber amoureuse.

• • • • • • • • • • • • • • • • •



PANDORA ♥ I LOVE YOU Ton regard n'est que le miroir de mon âme. Quand tu poses les yeux sur moi, je me sens unique. Quand tu me murmures, je les ressens. J’entends ton cœur qui bat aussi fort que le mien. Cette chamade des organes qui ne font qu'un lorsque tu embrasses mes lèvres. Cette électricité qui en émane. Cette impression que rien ne compte, sauf moi. Ce regard qui me dit : Je t'aimerais toujours. Est-ce si facile d'aimer quand on est aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oh-sydney.net 


Invité

Invité



MessageSujet: Re: JAGGER ♥ Joli monde, pourquoi parfois tu es sombre ?   Dim 26 Fév - 15:38
Juste un souvenir
« les amis sont les anges qui nous soulèvent lorsque nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler. » Mon amie mit un temps certains avant de remarquer que j'étais présente. Cela me fit sourire car on voyait qu'elle était totalement transporter par ce qu'elle faisait, qu'elle était dans un monde totalement à part. Elle retira ses écouteurs après avoir sursauté en remarquant ma présence. D'un geste lent et soigné elle posa délicatement l'instrument dans son étui. « Tu n’avais pas un rencard ? » Je ris doucement, visiblement elle savait vraiment mieux mon emploie du temps que moi. « Et c’est juste comme ça pour passer le temps mais… » J'haussais un sourcil, surprise qu'elle se justifie ainsi. Jouer de la guitare sans me l'avoir dit n'est pas un crime. Au contraire. « C’est une longue histoire ! » Une longue histoire? Je connais bien les histoire. Et je ne lui en voulais pas de ne m'avoir rien dit car personnes ne sait mon passé, personne ne connait l'identité de la personne qui tient le blog que j'ai ouvert depuis que je suis au lycée. Non même en ayant réussie à devenir journaliste, je n'ai pas révélé mon identité.
Mon interlocutrice me tandis alors un paquet de bonbon et m'en proposa, pas très fan de bonbons mais plus de glaçe je refusa gentiment d'un signe de tête. Je m'assied alors près d'elle quand celle-ci décida de m'attaquer avec taquinerie sur mon rencard. « Il était si ennuyant que ça celui-ci aussi ? Il a fait quoi ? Il t’a demandé si tu voulais une barbe à papa et aller sur un carrousel d’enfant ? » Je soupirai longuement me rendant alors compte que je fuyais en quelques sorte les hommes. Ma dernière relation n'a même pas duré un mois. Je ne m'y sentais pas à l'aise. Car je ne retrouvais avec aucun personne se sentiments d'admiration que j'avais pour mon amour de jeunesse... amour qui est toujours rester dans l'ombre de mon coeur. «Non juste que je le trouvais ennuyant et que je n'avais pas envie de rester. Je voulais être sympa mais... j'y arrive pas alors comme il commençait à être collant je me suis enfuie.» je pouffa de rire. J'avais en tête l'image d'une fille qui venait de voler le porte feuille de quelqu'un et s’éclipsait. « Alors que fais-tu là toute seule sous cette roue déprimante et crasseuse ? » Je venais jamais à la fête foraine, ou n'allais que très rarement dans des parc d'attraction. J'en avais tout simplement pas le temps. Je préférais écrire. Oui je sais que ça fais un peux vieille fille, mais depuis petite mes parents m'avaient habitués à rester dans ma chambre au risque que quelqu'un puisse voir leurs petit monstre si terrifiant... J'avais gardé cette mauvaise habitude...
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
I Shall Believe
Fondatrice
✔ AGE : 25 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Médecin Légiste
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Nina Dobrev
© CRÉDITS : Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 30349
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10/01/1987


Gianni property
Do not touch


✔ HUMEUR : Plutôt bonne
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Pandy, Panda, ou Pandy-Panda... le petit ourson de chine. Pandy-Panda... tout droit de l'Himalaya. Je suis déjà dehors !
✔ LA CITATION : L’homme le plus important dans la vie d’une femme n’est pas le premier, mais celui qui ne laissera pas exister le prochain.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: JAGGER ♥ Joli monde, pourquoi parfois tu es sombre ?   Dim 26 Fév - 18:42
Juste un souvenir
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. » C’est effrayant parfois de grandir ? Je trouve aussi. Grandir ? J’avais grandis tellement vite en passant de l’étape enfant à maman de ma petite sœur dès mon hauteur de 4 pommes, même pas car je ne suis pas si grande. J’avais rapidement été une mère pour Lena alors que mon père était souvent au travail suite à la mort de maman, c’était dingue non ? Ensuite, j’avais grandis en m’occupant d’elle et me mettant un peu de côté. Je n’avais pas réellement profitée des millions de rencards non plus en fait, je n’avais pas le temps à ça avant. Je ne pouvais que la comprendre cependant j’aimais le côté romantique. J’avais aussi eue la chance de ne pas vivre réellement de rencard avec Gianni dans notre relation bien étrange, il faut dire. Meilleur ami à sex friend puis petit ami, il avait fait fort l’italien pour kidnapper mon cœur. En fait, il ne pouvait pas faire mieux. Comme quoi, une Stam étant une guimauve de naissance et tombant amoureuse rapidement pour offrir son cœur et ne jamais le reprendre sauf quand on le brise en mille morceaux… c’était loin d’être étonnant que je tombe amoureuse de lui ce qui était plus étonnant était que ce soit réciproque. Et si on arrêtait de parler de ça ? Ce n’est point le sujet et je m’égare. Oula ! Arrêtes de penser, Pandy ! Arrête. J’hochais alors la tête en riant doucement. « Je te comprend, les hommes peuvent vraiment être lourd parfois. J’en connais beaucoup d’ailleurs mais heureusement le mien ne l’est point ! », mon homme ? Ca faisait étrange même si on était ensemble depuis plusieurs mois maintenant même depuis au moins 6 mois, je dirais. C’était dingue tout de même, je n’avais pas vue le temps passer depuis mon premier « Je t’aime ! ». Je penchais la tête en souriant et grimaçant légèrement en jetant un œil vers la grande roue. Je pensais… « Trouves une connerie à dire, trouves une connerie à dire » enfin non, je me le répétais dans ma tête sans même savoir quoi dire mais je voulais dire une connerie car je ne serais pas Pandorà Stam si je crachais le morceau sans dire directement la connerie du siècle. Je fronçais les sourcils en la regardant avec un grand sourire taquin. « Je fais l’inspection hygiène et sécurité pour les futurs utilisateurs de la roue et savoir si mes enfants seront en sécurité dessus dans l’avenir… », je riais en me disant « Gagné, tu as sorti la connerie du siècle… Congratulation ! », J’étais dingue, vraiment mais je me laissais tomber sur le plaid en l’invitant à s’installer car si elle restait debout, la pauvre aurait des fourmis dans les jambes aussi vite que l’on peut dire « Ouf ! », non ? Je la regardais d’un fin sourire en haussant les épaules légèrement. « C’est juste sentimental. C’est l’endroit et le jour d’anniversaire de la première rencontre de mes parents et aussi l’endroit et le jour ou y venait ma mère pour y passer la soirée. Dès mes 8 ans, je l’accompagnais et lorsqu’elle est morte… j’ai tout fait pour perpétuer la traduction ! », je soupirais doucement en la regardant avec une moue. Je me sentais idiote et pitoyable d’être aussi sentimentale et d’attacher autant d’importance à un lieu ou bêtement une date enfin c’était comme ça, tout ce qui résidait encore de ma mère… je voulais que ça reste et en faire… une chose précieuse. Je voulais que ce soit un comparable à un diamant d’une valeur assez importante et rare… mais tout ça rien que dans la monnaie du cœur. Je détournais un peu le regard en regardant rapidement les étoiles et souriant doucement en la regardant du coin de l’œil aussitôt. « C’est idiot, hein ? », je souriais timidement en fronçant le nez. « Enfin… j’adore juste venir, ici le 25 février ! Je me sens bien, ici… je ne fais même pas attention à ce qui se passe. Cette roue pourrait tomber sur moi, je ne m’en rendrais même pas compte ! », je riais doucement en regardant un peu autour de nous. « Apparemment, tu l’as bien semé ! », rajoutais-je en remarquant que son rencard n’était pas à sa recherche. Il était peut-être assez malin pour se rendre compte qu’il fallait partir et non lui courir après et s’il était idiot… Il collerait des avis de disparitions partout dans les rues dés demain.

• • • • • • • • • • • • • • • • •



PANDORA ♥ I LOVE YOU Ton regard n'est que le miroir de mon âme. Quand tu poses les yeux sur moi, je me sens unique. Quand tu me murmures, je les ressens. J’entends ton cœur qui bat aussi fort que le mien. Cette chamade des organes qui ne font qu'un lorsque tu embrasses mes lèvres. Cette électricité qui en émane. Cette impression que rien ne compte, sauf moi. Ce regard qui me dit : Je t'aimerais toujours. Est-ce si facile d'aimer quand on est aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oh-sydney.net 





MessageSujet: Re: JAGGER ♥ Joli monde, pourquoi parfois tu es sombre ?   
Revenir en haut Aller en bas
 
 

JAGGER ♥ Joli monde, pourquoi parfois tu es sombre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« OH » SYDNEY’S TEMPTATION ::  :: Corbeille Hors Jeux-