Caroline ○ Hasard ou destinée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 26 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Prof de langues étrangères à l'université
★ AVATAR : Rachel Bilson
© CRÉDITS : Bazzart
✔ MESSAGES : 209
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 13/11/1986

The World......belongs to us


✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Evy, Eve, Eva, Angel, Line, Zély ...
✔ LA CITATION : La vie est surprenante, mais surement pas autant que l'amour, car quand il frappe tout peut changer d'un bout à l'autre, même vous. Surtout vous. On subit la vie, mais l'amour on l'attend.




MessageSujet: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   Mar 24 Avr - 20:04
La vie est pleine de surprise. Des bonnes ou des mauvaises. Toujours étonnantes, parfois amusantes ou effrayantes, mais qui la plupart du temps vous transforme ou change bien des choses dans votre vie. Quand on en arrive là, à ne plus savoir quelles surprises peut vous réserver la vie, quand ca n’a plus d’importance c’est que quelque chose cloche. Evangeline était une habituée des surprises, bonnes comme mauvaises, elle n’avait que cela dans sa vie depuis des mois déjà. Elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour tenir le coup et ne pas flancher face à tout cela, mais ce n’était pas toujours très simple. Comment faire face à certaines surprises et certaines vérités ? C’était la question qu’elle se posait de plus en plus ces derniers temps sans vraiment comprendre pourquoi. Tout allait bien dans sa vie à présent. Elle était en couple avec un homme qu’elle aimait et qui l’aimait. Elle ne doutait pas de tout cela et savait qu’elle n’avait pas de raisons d’en douter. Ils étaient fiancés, le mariage n’était pas pour maintenant, mais ca viendrait avec un peu de temps et un bébé était déjà prévu au programme. Que pouvait-elle demander de mieux ? Elle n’en savait rien, mais en fait les choses semblaient progressivement plus claires dans son esprit. Depuis son arrivée à Sydney sa vie amoureuse et professionnelle allait très bien. Mais du coté des relations amicales c’était tout à fait autre chose. Elle avait tout quitté, était partie sans garder de véritables contacts avec qui que ce soit et ici elle ne connaissait qu’Alyzéah à son arrivée. Elle avait pensé que cela suffirait, qu’elle se ferait rapidement des amis et tout ce qui allait avec, mais ce n’était pas totalement exact. Le temps passait et elle se rendait compte que sa vie tournait beaucoup autour des cours et d’Henry. En dehors de cela elle n’avait rien. Sa meilleure amie ne la fuyait pas réellement, mais elles n’étaient plus aussi proches, elles n’arrivaient plus à partager les mêmes choses qu’auparavant. Alyzéah semblait convaincue qu’elle avait une chance avec Henry avant qu’elle-même entre dans le paysage et le rapprochement aussi rapide entre les deux jeunes gens lui avait visiblement fait du mal. Evy comprenait bien ca et elle n’avait pas voulu s’imposer plus dans la vie de son amie. Elle l’avait laissé prendre ses distances à tel point qu’aujourd’hui en dehors d’Henry et de quelques connaissances, elle n’avait plus personne. C’était en partie ce qui l’avait poussé à quitter la villa aujourd’hui et à aller se promener en ville. D’ordinaire elle aurait fait un jogging, serait rentrée et aurait passé la majeure partie de la journée avec Henry, mais pas cette fois. Elle voulait s’aérer et penser à autre chose. Elle avait inconsciemment prit la direction du parc. Elle n’y venait jamais avant que cette envie d’avoir un bébé se fasse vraiment sentir suite à sa fausse couche. Mais depuis quelques temps l’idée devenait plus forte dans son esprit et elle se sentait attiré par cet endroit comme s’il pouvait lui apporter ce qu’elle cherchait. Elle s’installait généralement sur un banc, observant les enfants qui jouaient et les parents qui les surveillaient. Elle observait chacun comme un tout, ne s’attardant généralement pas sur les personnes en elle-même. Sauf aujourd’hui et avec cette jeune femme. Son regard avait été comme happé vers elle et elle ne savait plus s’en détacher. Ce visage qu’elle avait l’impression de connaitre même si cela remontait à loin dans son passé. Elle ne voulait pas y croire, ne pouvait pas y croire, que faisait elle là et avec cette petite fille ? Tout le monde changeait c’était certain et visiblement elle aussi avait changé sur beaucoup de points. Se décidant finalement, restant malgré tout hésitante, elle s’approcha de cette jeune femme assise sur l’herbe avec une petite fille juste à coté d’elle qui jouait tranquillement. Arrivant à proximité, elle réalisait qu’elle ne s’était pas trompée et que c’était bien la personne qu’elle croyait voir. « Carol … Caroline Muller. Je n’aurais jamais pensé te retrouver ici. » C’était étonnant. Caroline semblait tellement attachée à son pays, elle n’aurait jamais crut que la jeune femme aurait put se mettre à voyager ainsi et se retrouver ici. Etait-ce le hasard ou le destin ? Evangeline n’en savait rien, mais elle voyait là un signe de retrouver une amitié perdue depuis longtemps mais qui pourrait se reconstruire. « Whoua, je vois que le temps a passé, mais … qu’est-ce que tu fais ici ? » Le temps avait passé. Près de 7 ans qu’elles avaient perdu le contact. Ce n’était pas un reproche, Caroline n’avait pas vieillit ce n’était pas le mot, mais elle était mère à présent, elle qui avait toujours eut peur de s’engager avec un homme …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   Mar 24 Avr - 20:45
Il faisait beau et j'avais envie de marcher un peu avec Sarah, alors c'est poussette en main, quelques affaires pour la petite, eh oui quand je sortais en général c'était toujours avec toute la panoplie qu'il y avait besoin pour une enfant de deux ans et hop direction le parc, je ne savait pas trop ou j'étais alors c'est avec mon anglais parfait que je demanda la direction du parc... J' arriva en taxi parce que je me rendit compte que la distance était énorme, c'est vrai que Sydney était quand même bien plus grand que Bordeaux. C'était impressionnant, mine de rien, la ville et ses grattes ciel, j'avais certes l'habitude des voyages mais parfois elle n'avait vraiment pas le temps d'aller visiter les villes, c'était pas l'envie qui me manquait... je m''étais permise une fois d'aller juste voir un peu le centre ville de New York mais je n'avais que peu trop de temps cette fois là.
Bref, la je réussi à trouver le parc puis je m''installa avec Sarah dans un coin plus au moins à l'ombre... étalant une couverture, je m'asseya avec ma fille qui évidement ne rêvait que d'une chose, c'était de bouger et de courir un peu partout. Ce que je laissa un peu faire et je riai à chaque fois que je la voyait en train d'essayer de se mettre debout. A deux ans, Sarah n'avait pas encore la marche assurée, et Caroline la réceptionna dans ses bras quand soudain j' entendit une jeune femme l'appeler par mon prénom. Je leva la tête et je reconnu d'emblée Evangéline. Ca alors... c'est juste incroyable, je savais que le monde était petit mais à ce point... retrouver une de mes meilleures amies à Sydney, je me dit qu'il y avait un dieu dans mes prières.


Oh mon dieu je n'y crois pas.... Evangéline? C'est bien toi? Je ne suis pas en train de rêver... ?

Non je n'avais pas rêver, c'était bien elle et elle n'avait pas vraiment changer.... toujours aussi belle que les années lycée... Je posai deux secondes Sarah dans sa poussette qui râlait un peu, eh oui elle voulait savoir qui était cette dame que connaissait maman. Je tourna la tête vers ma fille et je lui dis

Attend un moment ma puce, tu vois c'est une amie à maman, on se connaît depuis très très longtemps et on s'est surtout pas revue depuis longtemps... Je n'arrive toujours pas à croire, depuis tout ce temps... eh bien tu vois oui je suis ici... tu as le temps de t'asseoir avec nous et qu'on se parle un peu?lui proposais-je en l'invitant avec nous. Je venais de la retrouver, ce serait trop bête qu'elle doive déjà partir maintenant

Et puis je voudrais te présenter l'amour de ma vie, c'est Sarah ma petite fille de deux ans[i]lui montrant Sarah qui faisait de jolis sourire à nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 26 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Prof de langues étrangères à l'université
★ AVATAR : Rachel Bilson
© CRÉDITS : Bazzart
✔ MESSAGES : 209
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 13/11/1986

The World......belongs to us


✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Evy, Eve, Eva, Angel, Line, Zély ...
✔ LA CITATION : La vie est surprenante, mais surement pas autant que l'amour, car quand il frappe tout peut changer d'un bout à l'autre, même vous. Surtout vous. On subit la vie, mais l'amour on l'attend.




MessageSujet: Re: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   Mer 25 Avr - 11:20
Les balades au parc étaient devenue une habitude pour Evangeline ces derniers temps, mais elle ne s’y attardait jamais à parler aux gens qui pouvaient se trouver là. Généralement elle ne faisait que passer quelques minutes, s’installant sur un banc pour observer les familles qui venaient là. D’autres fois elle amenait un livre qui bien souvent restait ouvert sur ses genoux sans qu’elle y prête attention. Elle aimait voir comment les autres menaient leurs vies avec leurs enfants. Ces familles … c’était amusant de se dire que d’ici quelques années elle serait comme eux. Des années car pour la plupart les enfants avaient déjà quelques années et comme elle n’était pas encore enceinte, il faudrait pas loin d’un an au moins pour qu’elle ait un enfant avec elle. Elle venait juste d’arriver lorsqu’elle remarqua cette jeune femme avec sa fille. Un visage qui lui semblait connu et qu’elle n’eut pas vraiment de mal à identifier. Caroline Muller. Elles s’étaient rencontrées durant le temps qu’Evangeline avait passé en France. Elles étaient parties de rien et étaient rapidement devenues amies malgré la légère différence d’âge et leurs vies assez différentes. Caroline l’avait aidé à améliorer son français et cela elle s’en souviendrait toujours. Elle était reconnaissante envers la jeune femme qui l’avait aidé à l’époque et s’était toujours dit qu’elle ferait en sorte de lui rendre la pareille. Mais elle avait finit par quitter le pays et repartir à l’aventure. Elle était alors convaincue qu’elles ne se reverraient certainement plus si elles ne se retrouvaient pas en France. Et là, elle était là devant elle… avec cette petite fille. C’était étonnant de voir comment les choses pouvaient changer. Pas forcément les gens, mais leurs vies et tout ce qu’on croyait sur dans celles-ci. Caroline ayant une fille ca semblait un peu surréaliste pour cette jeune femme qui semblait avoir tant de mal à se poser avec un homme, mais après tout peut-être qu’elle avait changé, peut-être qu’elle avait réussit à trouver l’homme parfait pour cela, tout comme elle avait trouvé Henry. C’était presque effrayant de voir à quel point sa vie avait changé depuis cette époque là. Elle qui ne tenait pas très longtemps au même endroit, qui avait toujours envie de découvrir d’autres choses … Elle devenait sérieuse et se posait de plus en plus facilement. Et maintenant elle n’avait plus envie de partir d’ici. Elle alla spontanément vers la jeune femme sans vraiment savoir si elle la reconnaitrait ou se souviendrait d’elle. Et visiblement la surprise était aussi grande pour l’une que pour l’autre. « Si tu rêves, ca veut dire que moi aussi. » Elle lui adressa un grand sourire avant de jeter un coup d’œil à cette petite fille qui était là avec Caroline. Elle était adorable et visiblement elle aimait sa maman, semblant un peu agitée de voir qu’une inconnue la lui monopolisait. Son sourire s’agrandit un peu plus encore alors que Caroline parlait à sa fille, proposant ensuite qu’elle s’installe avec elles. Jetant un rapide coup d’œil autour d’elle puis à son téléphone elle réalisait qu’elle avait largement le temps. « Hum … oui, j’ai quelques heures devant moi. » Elle n’avait pas cours avant trois heures et s’installer là à parler du passé avec Caroline lui ferait certainement du bien. Parler du passé, mais pas seulement. Hésitant durant un instant elle finit par s’installer sur la couverture de Caroline, ne cessant d’observer cette petite fille dans sa poussette. « Tu as une fille ? Qui aurait crut ? » Elle était un peu perdue dans ses pensées, n’en revenant pas de cette réalité. Elle releva les yeux vers Caroline qui semblait la regarder en se demandant ce qu’elle entendait par là. « Pas que ca soit bizarre, mais je n’aurais pas pensé que tu pourrais te fixer à ce point. A moins que … » Elle se rendait compte qu’elle pensait trop et qu’elle parlait trop vite. Elle ne réfléchissait pas sur l’instant, un peu comme quand elle connaissait Caroline. C’était cette facette d’elle que connaissait la jeune femme, pas celle de la femme calme et posée, qui réfléchit toujours avant de parler, mais celle de la fille un peu aventurière qui fait ou dit avant de réfléchir et qui se rend ensuite compte de ses erreurs. Sans savoir pourquoi, se retrouver face à Caroline lui donnait l’impression de redevenir cette fille. « Désolée, ca ne me regarde pas. » Elle baissa les yeux, se rendant compte de sa bêtise. Caroline n’avait pas forcément envie d’en parler et ce n’était pas ses affaires, après tout elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait de sa vie. Tentant d’oublier cette histoire et de repartir du bon pied, elle tenta de lancer la discussion sur autre chose. « Alors qu’est-ce que tu deviens … qu’est-ce que tu fais là ? Ca fait longtemps que tu es en ville ? » C’était assez étonnant de voir Caroline à Sydney. Elle qui semblait tellement attachée à sa ville et à la France, elle avait quitté tout ca pour venir ici ? Tellement de questions qui restaient sans réponses. Pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   Mer 25 Avr - 11:42
Je me demandais si je devais lui parler de la lettre d'Henry... mais je ne le fis pas après tout cela ne regardait que Henry et puis oui quelque part j'avais une bonne raison de venir à Sydney... changer de vie, fuir mon père, deux bonnes raisons pour moi... je souris donc à Evangeline et nous nous asseyons donc sur la couverture que j'avais posée sur le sol. Je pris Sarah qui était comme hypnotisée par mon amie.

Le monde est vraiment petit, te retrouver ici, eh bien eh bien, je vais mettre trois jours pour m'en remettre... j'ai tellement de choses à te dire que je ne sais pas pour ou commencer.

lui dis je. Et c'était vrai... par quoi commencer mais sans le vouloir Evangeline m'aida dans mes réponses et je me mis à rire... c'est un peu nerveux je l'avoue mais que moi un seul instant je puisse me caser définitivement avec un homme, ce n'était juste pas possible... Alors je lui répondit en toute sincérité, comme je l'aurai fais avec n'importe qui mais voilà, Evangeline n'était pas n'importe qui...
Oh je ne suis pas mariée, ni fiancée, je suis toujours célibataire et je sais pas si un jour je trouverai la perle rare. Ma petite perle c'est Sarah... que j'ai eu lors d'une relation sans lendemain. Ca a été une grande surprise pour moi quand j'ai appris que j'étais enceinte. Mais je crois que c'est la meilleure chose qui me soit arrivée depuis bien longtemps.

lui expliquais je concernant Sarah... ma puce voulait aller vers Evangeline, à vrai dire et je la laissai aller, souriant encore, je m'émerveillai chaque jour de la progression que faisait ma fille.

Je suis en ville depuis quelques semaines, c'est tout récent, j'en avais assez de Bordeaux, j'avais besoin de changement et puis voilà et raconte moi toi? Que deviens tu? Tu es mariée? Des enfants?

Je rattrapa Sarah qui était tombée sur le derrière, je mis à rire avant que Sarah ne pleure... puis la petite se remit sur ses pieds, décidée à aller vers Evangeline.

Ma fille aimerait allé vers toi, je crois qu'elle est hypnotisée par tes cheveux, elle fait ça à toutes les personnes qu'elle voit... elle est attirée par les cheveux longs... et puis, elle veut aussi te connaître.
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 26 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Prof de langues étrangères à l'université
★ AVATAR : Rachel Bilson
© CRÉDITS : Bazzart
✔ MESSAGES : 209
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 13/11/1986

The World......belongs to us


✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Evy, Eve, Eva, Angel, Line, Zély ...
✔ LA CITATION : La vie est surprenante, mais surement pas autant que l'amour, car quand il frappe tout peut changer d'un bout à l'autre, même vous. Surtout vous. On subit la vie, mais l'amour on l'attend.




MessageSujet: Re: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   Mer 25 Avr - 12:22
Se retrouver face à Caroline à cet instant, ici était une véritable surprise pour Evangeline. Qui aurait crut qu’elle pourrait retrouver cette jeune femme à Sydney, si loin de là où elles s’étaient connues, si longtemps après avoir été séparée et que tout semble comme par le passé. Elle avait cette facilité à parler avec la jeune femme, une facilité déconcertante qu’elle n’avait avec personne d’autre ou presque. C’était étrange de ce dire qu’en voulant à cet instant se faire de nouveaux liens, elle retrouvait une amitié vieille de quelques années. Elle s’installa alors sur la couverture, laissant à Caroline la place la plus proche de sa fille, ce qui était normale et se plaçant face à elle. Elle ne pouvait s’empêcher de regarder cette petite fille. Elle était le portrait craché de sa maman et Caroline devait en être fière c’était certain. Elle sourit légèrement à la jeune femme qui lui faisait face alors qu’il semblait ne pas savoir par quoi commencer. Parler de soit, de sa nouvelle vie, après autant de temps pouvait être difficile. Elles étaient bien différentes l’une comme l’autre de ce qu’elles étaient à l’époque et rien ne pouvait laisser voir si elles s’entendraient aussi bien qu’à ce moment là. Son regard passait des deux filles sans trop savoir sur laquelle se fixer lorsque Caroline reprit finalement la parole, faisant un bref résumé de sa situation depuis. Les choses n’étaient pas toujours simples pour tout le monde et il était clair que Caroline avait vécut des épreuves elle aussi visiblement. Les réponses qu’elle lui donnait ne l’étonnaient pas vraiment, elle retrouvait bien la jeune femme qu’elle avait connu à l’époque et ca faisait chaud au cœur dans un sens, même si elle aurait espéré pour elle que les choses auraient été différentes. « Je me disais aussi … tu n’as pas changé tant que ca finalement… » Elle avait juste sa fille en plus, sur le reste elle semblait être restée la même et tout ce temps passé n’avait pas eut tellement d’emprise sur elle visiblement. Evangeline tourna le regard vers la petite fille qui tentait de s’avancer vers elle. C’était amusant à voir à cet âge là et elle avait hâte de pouvoir se retrouver à la place de Caroline. Elle ne pouvait retenir un sourire en observant la fillette avant de se retourner vers sa mère en l’écoutant attentivement. « Ah ca ne fait pas longtemps alors … Oh, moi, ca change tellement vite que même moi je ne sais plus. » Sa vie devenait un véritable champ de bataille. Mais ce n’était pas toujours en mal, bien au contraire. En l’espace de quelques mois à peine elle était arrivée ici, était tombée amoureuse à un point qu’elle ne pouvait pas imaginer et d’un homme dont elle n’aurait pas pensé pouvoir être proche. Sa vie devenait un véritable conte de fée malgré quelques zones d’ombres, mais c’était normal. La vie ne peut pas être toujours toute rose ou toute noire. Ca ne serait pas amusant sans cela. Jetant un coup d’œil à l’alliance qu’elle portait, elle finit par relever les yeux vers Caroline, jouant avec sa bague par réflexe. « Je suis arrivée y’a quoi, pas tout à fait trois mois. Et maintenant j’ai un boulot stable à l’université comme prof de langue, je suis en couple et même fiancée et … on envisage d’avoir un bébé. » Tout était allé tellement vite que rien que d’en parler elle avait le tournis. Elle ne parvenait pas à réaliser encore tout cela et que tout s’était passé si vite. Ca semblait tellement naturel qu’elle n’arrivait pas à penser que c’était allé si vite. Ils s’étaient trouvés et avaient tout de suite sut qu’ils étaient fait l’un pour l’autre. Le reste allait de soit et ils n’avaient pas réfléchit. Ils voulaient profiter de leurs vies ensemble et au maximum alors pourquoi attendre et prendre le risque de perdre tout ca. Elle regardait la petite fille qui était tombée juste à coté de sa mère, elle n’avait pas vraiment besoin de la remarque de Caroline pour comprendre les intentions de sa fille et elle ne put que sourire malgré tout à sa remarque. « Le cheveux longs ca intriguent toujours. » Elle regardait alors attentivement la fillette qui tentait déjà de tenir debout et d’avancer vers elle. Alors que la fillette marchait vers elle la jeune femme releva les yeux vers Caroline en souriant. « Elle est vraiment adorable. » Elle ne pouvait s’empêcher d’imaginer à quoi ressembleraient ses enfants lorsqu’elle en aurait. C’était amusant parfois de se retrouver en un ou en l’autre de ses enfants. Voyant la petite Sarah arriver à proximité d’elle et chanceler, elle évita la chute en la récupérant au vol, la prenant ensuite sur ses genoux. Caroline l’avait dit, ses cheveux avaient l’air de l’hypnotiser et elle ne put que s’en amuser lorsque la fillette se mit à jouer avec. « Toi aussi tu auras les mêmes un jour. Peut-être pas pour la couleur, mais la longueur je suis sure … Et en attendant il y a ceux de maman. » Elle releva les yeux vers Caroline. Elles avaient les cheveux à peu près aussi long, mais la petite fille devait être habituée aux cheveux de sa mère alors aller en voir d’autre devait être intriguant pour elle. Reportant finalement son attention sur Caroline, elle laissait Sarah jouer avec ses cheveux, prenant malgré tout garde à ce qu’elle ne tire pas trop dessus. « Et alors tu t’en sors ici ? Tu as réussit à trouver tout ce qu’il vous faut pour toutes les deux. » Arriver dans un nouveau pays où l’on n’a pas forcément le moindre repère pouvait être dérangeant c’était certain et elle le savait. Si elle pouvait leur donner un coup de main, elle n’hésiterait certainement pas, mais encore faudrait-il savoir comment elle pourrait les aider.


** Petite remarque en accord avec Henry : il se pourrait que Caroline ait vut la bague de fiançailles d’Evangeline étant donné que c’était celle de la mère du jeune homme … **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   Jeu 3 Mai - 11:02
Je réfléchissais à ce que mon amie venait de dire... non finalement je n'avais pas autant changer que ça, j'étais toujours restée la même, la même fille obsédée par le rangement et la maniaquerie qui me rendait parfois malade, je ne supportais pas la moindre saleté dans mon appartement et ma fille ça l'énervait parfois. Elle me disait tout le temps mais "maman arrête un peu de nettoyer! Vient jouer avec moi" mais je l'écoutais pas, je frottais jusqu'à ce que ça soit propre... me sortant de mes rêveries, j'écoutais Evangeline me parler des cheveux longs, et puis je m'amusais de voir à quel point Sarah s'était déjà attachée à elle, en s'asseyant sur ses genoux.
Puis quelque chose attira mon regard, la bague d'Evangeline... puis elle se reporta sur la conversation se disant que c'est peut être juste une drôle de coïncidence. Je me concentra à nouveau sur la conversation.
-Oui j'ai de la chance de l'avoir, c'est mon rayon de soleil, je l'aime... Et j'espère que tu connaîtras ce bonheur du fait d'être enceinte.
Je l'espérais pour Evangeline.... c'était la fille la plus douce que j'avais jamais rencontré. Quand on était amie à Bordeaux, on était toujours fourrée ensemble, à faire du shopping... à parler des heures des garçons, parfois d'Henry, et la je me rendis compte que ça n'avait pas changé, que finalement malgré les années qui passent, on était restées les mêmes et ce qui me réjouissait davantage, c'était de savoir que je n'étais plus seule à Sydney.
Je suis heureuse pour toi, ça fait plaisir d'entendre tout ça même si je suis étonnée de tout ce qui t'arrive... en trois mois! La vie nous réserve de drôles de surprise et même aujourd'hui! Qui aurait cru qu'on se croiserait ici? J'espère que maintenant on va se voir plus souvent.
Je sorti un biberon d'eau que je donna à Sarah pour qu'elle puisse boire un peu, la petite fille préférait largement manger des biscuits au chocolat plutôt que de boire de l'eau. Ce qui ne m'étonnait pas vraiment, Sarah aimait tout ce qui avait le gout sucré par contre pour lui faire manger des légumes, c'était autre chose! Les seules choses qui passaient c'était les haricots ou les petits poids carottes!!

Je m'en sors plus au moins même si ce n'est pas évident. Je veux donner ce qu'il y a de mieux pour ma fille, nous vivons toutes les deux dans un petit appartement de deux pièces dans un quartier banal de la vie, comme je n'ai pas de travail, c'est tout ce que je peux m'offrir pour le moment.

Lui expliquais je. Je ne me plaignais pas de ma vie actuelle, au contraire, je pouvais m'estimer chanceuse de m'être trouvée un appart, dans les temps et puis j'espérais vraiment trouver du travail, c'était ça ma priorité numéro un...

Je sais à qui je fais demander pour faire du baby sitting à présent..en faisant un grand sourire à Evangeline. Si elle était d'accord, c'était avec grand plaisir que je lui donnerai Sarah quand je partirai dans ma quête du travail. Pourquoi pas? Ca lui ferait un bon entraînement si elle était désireuse d'avoir un bébé un jour. Et puis Sarah était facile avec les gens, je savais qu'il y aurait pas de problème et puis je laissais pas ma fille à n'importe qui. Ca aussi c'était primordial pour moi. Puis lorsque je vis Evangeline jouer avec sa bague de fiançaille je souris... il me semblait l'avoir déjà vue, mais je n'étais pas certaine de ma supposition... j'étais pourtant certaine que la bague que portait Evangeline, c'était celle de la mère d'Henry... non non c'est pas possible, ce serait vraiment trop!
Crois tu qu'un jour, j'aurais l'honneur d'être présentée à ton fiancé?
J'avais envie d'en avoir le coeur net mais j'osais pas lui demander si c'était Henry...
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 26 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Prof de langues étrangères à l'université
★ AVATAR : Rachel Bilson
© CRÉDITS : Bazzart
✔ MESSAGES : 209
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 13/11/1986

The World......belongs to us


✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Evy, Eve, Eva, Angel, Line, Zély ...
✔ LA CITATION : La vie est surprenante, mais surement pas autant que l'amour, car quand il frappe tout peut changer d'un bout à l'autre, même vous. Surtout vous. On subit la vie, mais l'amour on l'attend.




MessageSujet: Re: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   Jeu 3 Mai - 15:51
Se retrouver ici avec Caroline était des plus étrange. Ca faisait des années qu’elles ne s’étaient pas vues et Evangeline aurait bien pensé ne jamais la revoir, à moins de retourner en France. Elle n’aurait pas imaginé pouvoir retrouver la jeune blonde un jour et encore moins ici, si loin de son pays d’origine. Mais après tout la vie était surprenante et c’était un fait. Il fallait faire avec et s’habituer aux surprises qu’elle pouvait nous réserver. On faisait parfois de belles rencontres, on pouvait découvrir de nouvelles choses ou de nouvelles personnes qui pourraient prendre beaucoup de place dans votre vie. Rien n’est dit et on n’a pas réellement d’influence sur nos vies. Parfois il faut un temps fou pour arriver à obtenir ce qu’on veut et ce qu’on fait tout pour avoir et d’autre fois pas besoin de faire le moindre effort pour y arriver. C’était ca les problèmes avec le destin et le hasard. Ils fonctionnaient ensemble le plus souvent et ca ne donnait pas toujours de bonnes choses. Mais sur ce coup là la surprise était plutôt bonne même si elle était réellement étonnante. Caroline se trouvait à Sydney, en même temps qu’Evangeline et surtout avec cette petite fille. Elle était adorable et magnifique, le portrait de sa mère même si certains détails devaient certainement faire penser au père. Et alors que la fillette s’installait avec la jeune brune, elle-même réalisait que son envie d’avoir des enfants était plus forte encore qu’auparavant. Elle ne put retenir un sourire à la remarque de son amie. Elle était sure que la grossesse lui irait à merveille et que ce serait une période qu’elle adorait. Elle avait envie de voir les choses comme ca et cela malgré ce qu’il s’était passé. C’était un détail un peu dérangeant, mais qu’elle avait besoin de raconter et qu’elle n’hésita pas vraiment à exprimer à son amie. « Je l’espère aussi … en fait j’ai … fait une fausse couche il y a peu de temps et c’est ca qui nous a donné envie d’avoir un bébé. » Ce ne serait pas pareil, ce ne serait pas le bébé qu’ils avaient perdus mais ca ne serait pas un mal pour autant, bien au contraire. Ce serait un bébé c’était tout ce qui comptait. Et en parler, parler de cet accident et y faire face semblait plus simple maintenant et surtout ca l’était avec Caroline. Elle savait qu’elle pouvait tout dire à la jeune femme ou quasiment et malgré les années écoulées tout était aussi simple et parfait qu’à l’époque de leur amitié. Elle savait que tout était allé très vite et que ca pourrait paraitre surprenant qu’elle en soit arrivée là en quelques mois seulement, mais ca ne l’était pas pour elle, car elle était sure d’elle et de ce qu’elle voulait. « C’est vrai que tout va très vite, mais tu me connais, quand je suis sure de moi je fonce. » C’était certain, durant le peu de temps qu’elle avait passé avec Caroline elle avait montré son caractère. Elle pouvait très bien rester en retrait et paraitre distante avec tout le monde, comme elle pouvait foncer et affronter tout ce qui se présentait devant elle du moment que c’était pour atteindre l’objectif qu’elle visait. Elle avait toujours été ainsi et lorsqu’elle veut quelque chose elle ne tardait jamais vraiment à l’obtenir, quel qu’en soit le prix. Elle aimait Henry c’était certain et elle voyait en lui tout ce qu’elle avait toujours cherché auparavant alors pourquoi attendre et chercher les problèmes s’ils pouvaient tout avoir maintenant et s’ils étaient sur la même longueur d’ondes. Et la jeune femme réfléchissait à tout cela tout en écoutant parler son amie. Il était certain que vivre à Sydney sans y avoir un emploi pouvait être un peu difficile et elle l’aiderait bien entendu du mieux qu’elle pourrait. « Tu sais à défaut de trouver la place de tes rêves tu pourrais travailler en serveuse dans un resto ou un bar … ca se fait beaucoup ici et ca ne serait que temporaire. » Ce serait une solution pour la jeune femme en attendant d’avoir une réponse et une place dans son domaine de prédilection. Elles avaient besoin d’argent pour vivre ici et pouvoir payer tout ce qu’il faudrait et même si certaines personnes s’en sortaient en ne travaillant que quelques heures par semaine, avec un enfant c’était plus difficile et il faudrait surement un travail plus complet à Caroline pour joindre les deux bouts et s’en sortir totalement avec sa fille. Mais bien entendu elle serait là pour les aider de son mieux, en faisant du baby-sitting par exemple. Ce serait un entrainement parfait pour elle et pour Henry et même s’ils auraient encore le temps avant que leur bébé arrive à l’âge de Sarah, ce serait toujours ca de prit pour voir comment ils pourraient s’en sortir. Elle ne put retenir un sourire lorsque Caroline se fit la même remarque. « J’en serais ravie … encore faudra-t-il que tes besoins correspondent à mes possibilités … mais je ferais en sorte de t’aider si tu as besoin. » Travailler à l’université pouvait parfois prendre beaucoup de temps ou au contraire en laisser beaucoup de libre. Il se pourrait donc qu’elle puisse aider son amie une semaine et ne le puisse pas la semaine suivante, mais quoi qu’il en soit elle comptait faire en sorte de leur venir en aide autant que possible et si garder Sarah de temps en temps pouvait y contribuer elle n’hésiterait pas bien longtemps. Retrouver et aider Caroline pourrait être important pour elle et elle ne comptait pas laisser tomber son amie alors qu’elle pouvait avoir besoin de soutien à cet instant. La jeune femme s’amusait un peu avec Sarah, la petite fille semblait l’avoir déjà adopté et cela semblait être une très bonne chose pour la jeune femme. Elle releva les yeux vers son amie alors que celle-ci parlait d’Henry. Il était certain qu’il faudrait qu’ils fassent connaissance tous les deux, elle ne pourrait pas se passer d’Henry et faire en sorte qu’il évite Caroline alors pourquoi essayer … « Bien sur, je te le présenterais dès que ce sera possible … Je proposerais bien tout de suite mais je ne suis pas sure qu’il puisse, mais … » Elle avait un peu de temps devant elle avant son prochain cours, mais Henry était à l’université et pour cette journée ils ne faisaient que se croiser ou presque. Lorsque l’un avait cours l’autre non et inversement et c’était ainsi pour quelques jours encore. Il faudrait donc trouver une autre solution, une solution qui vint rapidement à l’esprit de la jeune femme. « Si tu veux … viens manger à la villa un soir dans les prochains jours, ca sera l’occasion de nous revoir et de faire les présentations. » Ca semblait être une très bonne idée, elles pourraient se retrouver et discuter du temps écoulé et Caroline pourrait rencontrer Henry. Une idée parfaite en apparence sauf qu’il manquait certains détails du puzzle que constituaient leurs trois vies. Des détails dont la jeune femme n’avait pas encore conscience. « Je suis sure que vous vous entendriez très bien tous les deux et qu’il adorerait ta fille. » La jeune brune reposa alors son regard sur la fillette assise sur ses genoux, s’émerveillant devant cette petite merveille et rêvant d’avoir elle aussi une fille qui lui ressemblerait comme Sarah ressemblait à sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   Jeu 17 Mai - 17:12
Déjà je réfléchissais parce que travailler dans un restaurant mon dieu, moi tenir un plateau avec des verres dessus? Je riais intérieurement, je ferais sûrement une piètre serveuse mais j'étais reconnaissante à Evangeline de bien vouloir m'aider mais j'avais vraiment envie de rester dans ce que je savais faire, c'est à dire alors je lui dis en souriant
Oh tu sais, je vais voir d'abord si je peux trouver dans ma branche parce que je suis pas sur que le service et moi soyons très bons amis. Au contraire, je crois que les verres ne m'aiment pas et puis ce métier ne me correspond pas mais je finirai bien par trouver, je suis une battante tu sais, j'ai toujours su me débrouiller toute seule alors c'est pas maintenant que ça va changé.
Sauf que cette fois, j'avais demandé un petit coup de pouce à mon meilleur ami mais c'était mon meilleur ami et je ne pouvais pas toujours faire la fière et ne rien demander. Avec Evangeline, le contact était différend, c'était une femme à présent mais c'était une des premières qui avaient bien voulu de moi comme amie, est ce que je lui avais parler de mon enfance? Je sais que j'ai plutôt tendance à cacher les choses en général, je ne suis pas quelqu'un qui exprime mes sentiments aussi facilement mais avec Evangeline en général j'arrivais à lui parler et ça sortait tout seul.
Alors dans ce cas, avec grand plaisir, je veux bien venir et rencontrer enfin ton prince charmant, on se fixe une date, ton soir est le mien, ces temps ci je suis plutôt libre.
Je lui sourit, effectivement, je passai le plus clair de mon temps dans mon petit appartement avec ma fille, je n'avais pas très envie de sortir, je préférai rester avec ma fille, pourtant il fallait bien que je sorte si je voulais rencontrer du monde, faire connaissance avec des gens, il fallait que j'aie une vie sociale sinon ça n'irait pas. Mais pour l'instant j'étais heureuse d'avoir retrouvé les personnes qui comptaient le plus pour moi.
Et bien, je n'en reviens toujours pas tu sais, de te voir là, c'est comme si je vivais un rêve éveillé, et tu as l'air si heureuse, si épanouie, ça fait plaisir de te voir comme ça.
Et je le pensais vraiment ça lui allait bien d'être fiancée, d'être amoureuse comme jamais... je sais que moi je ne serais jamais amoureuse, je n'ai pas envie de l'être et je ne le serais peut être un jour, sauf peut être mais alors là il faut que le futur homme soit vraiment fortiche pour me faire craquer complètement. Le seul amour de ma vie, c'est ma fille... mais étais je au fond de moi complètement heureuse? Pas sûr parce que je sentais qu'il me manquait quelque chose et quand j'entendais Evangeline parler de futur bébé, mariage etc... je ne pouvais ressentir une petite pointe de jalousie. Je ne voulais pas ressentir cela mais je n'y pouvais rien, c'était comme ça, peut être qu'il serait temps que je change ma façon de voir et que j'arrête de toujours me dire que je ne voulais pas me caser. Arriverais je un jour à trouver le prince charmant? Qui c'est, pour l'instant j'avoue, ce n'était pas une de mes priorités et y avait tellement de beaux mecs à voir^^
Alors pour moi c'est quand tu veux, je serais ravie de rencontrer ta moitié, je vois que tu n'as pas traîné en si peu de temps, elle te plaît vraiment la vie à Sydney?
Je me demandais si la vie lui plaisais ici, tout n'étais que changement, le pays, la langue, les gens, je la trouvais courageuse de partir comme ça avec l'homme de sa vie. J'imaginais bien que ça ne devais pas être simple pour elle lorsqu'elle est arrivée dans le pays mais je m'inquiétais pas trop pour elle, elle aussi savait très bien se débrouiller.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 





MessageSujet: Re: Caroline ○ Hasard ou destinée ?   
Revenir en haut Aller en bas
 
 

Caroline ○ Hasard ou destinée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« OH » SYDNEY’S TEMPTATION ::  :: Corbeille Invité-