Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 32 ans.
✔ METIER : Pompier.
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Jensen Ackles
© CRÉDITS : Avatar : bazzart
Gif : tumblr
✔ MESSAGES : 38181
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 21/03/1985

Thinking of you always makes me smile. :)


✔ HUMEUR : Bonne.
✔ SURNOMS : Nono ϟ Doudou ϟ Mon canard ϟ N²
✔ LA CITATION : Parfois dans la vie, se forme un lien indestructible entre deux personnes, et parfois vous finissez par rencontrer cette personne sur qui vous pouvez compter quoi qu'il arrive, il peut s'agir d'un être avec qui vous vous unirez lors d'un mariage de rêve, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez compter pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est à vos cotés depuis le tout début.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:16

Nolaan Dean Stinson

feat - Jensen Ackles

NAISSANCE : Nolaan est né à New York (USA), le 21 mars 1985.
J'AIME : Nolaan aime principalement les femmes, même si dernièrement une femme prend beaucoup plus d’importance dans sa vie que toutes les autres. On le savait coureur de jupons d’après les rumeurs, mais désormais on apprend petit à petit à le connaitre fidèle et en couple. Mais la vie de Nolaan ne s’arrête pas à cette femme, en effet, il adore son métier, un point un peu surprenant lorsque l’on connait Nolaan Stinson qui change de boulots comme de chemise. Pompier depuis peu, il s’investie à fond dans ce qu’il fait et cela lui donne l’impression d’être un peu plus utile dans la vie même si il met souvent sa propre vie en danger. En dehors de ça, Nolaan aime des choses tout à fait normal, et il vous en fait la liste immédiatement si jamais vous cherchez au plus grand des hasards à lui faire plaisir : la bière ϟ les viennois ϟ les céréales ϟ les tartes aux pommes ϟ la soie ϟ le bleu ϟ le rock ϟ le sexe ϟ danser ϟles films d’action ϟ les films comiques ϟ le soleil ϟ la séduction ϟ le respect de soi-même … Et par-dessus tout, son petit péché mignon, sa favorite de chez favorite, celle qui lui sera toujours fidèle, reste évidemment son Impala.
JE DÉTESTE : Si Nolaan devait donner un nom à cette catégorie, il l’appelait : Morgan Stinson. En effet, lorsque Nolaan a compris que son père ne reviendrait jamais vers l’âge de 7ans, il a commencé à développer une haine sans précédent à l’égard de cet inconnu. Même si il n’en a jamais vraiment fait mention auprès de ses proches, il a souvent souffert de ce manque paternel. Comme tous les petits garçons, il aurait adoré pouvoir faire le métier de son père, ou jouer avec lui au foot le samedi après-midi, ou même parler des femmes. Tout simplement avoir des discussions d’hommes avec lui. A côté de ça, Nolaan vous fait aussi la liste de ce qu’il déteste, si jamais vous auriez envie de l’ennuyer soudainement : son père ϟ parler de lui ϟ les caniches ϟ le rejet ϟ l’abandon ϟ les pistaches ϟ les films cul-cul la praloche ϟ l’altitude ϟ le classique…
CARACTÈRE : L’ironie et l’humour sont les deux traits de caractère les plus marqués chez Nolaan. Ils lui permettent de masquer ou de dévoiler ses sentiments, de provoquer son adversaire ou encore de faire comprendre son contentement ou son mécontentement face à une situation qui lui déplait. Celui qui n’a jamais connu l’humour de Nolaan, n’a jamais eu affaire à Nolaan puisque ceci est comme une marque de fabrique chez le jeune homme. Mais il est toujours préférable d’avoir affaire à son humour, qu’à sa colère, puisqu’en effet, lorsque Nolaan se met en colère, il ne fait jamais bon d’être dans les parages.

Mais Nolaan n’est pas non plus un psychopathe ou un monstre, non il pourrait au contraire plus être cantonné à une montgolfière ou à un ballon de foot. Cela vous semble étonnant ? Vraiment ? Vous ne devez pas connaitre l’égo surdimensionné de Nolaan dans ce cas, qui marque ici une confiance en lui assez étonnante sur certains points. Sur certains points, en effet, puisque Nolaan manque cruellement de confiance en lui lorsqu’il s’agit de se lancer dans un projet, ou de parler de ce qu’il peut ressentir dans cette certaine situation. On peut dire qu’il est réticent dans le mental, mais complètement sûre de lui dans le physique. En effet, Nolaan a eu tendance par le passé à être un dragueur né même si cette facette de sa personnalité a eu tendance à se dissiper lorsqu’il a développé des sentiments pour sa meilleure amie. Mais celle-ci à laisser place à de la jalousie qui devient toujours un peu plus marqué lorsqu’un homme s’approche un peu trop prêt de la femme qu’il aime à son gout, et il n’hésite en aucun cas à montrer les crocs ou à sortir les poings.

Toutefois, cette jalousie est facilement interprétable lorsque l’on se penche plus en détail sur le passé de Nolaan. Il a une peur bleue de perdre les gens qu’il aime, ayant trop souvent eu tendance à voir les personnes importantes de sa vie partir. Et cette peur a facilement tendance à lui faire perdre pied, et pour les gens qu’il aime, il serait capable de faire beaucoup de choses et de renier beaucoup de chose, quitte à se mettre entre parenthèses. Puisqu’en effet, même si Nolaan a souvent tendance à ressembler à un petit con, il cache en lui un cœur immense qu’il suffit de connaître pour supporter plus facilement le caractère de Nolaan, qui est souvent, voir trop souvent insupportable et intenable. Une facette qui se décuple lorsque ce dernier est malade, puisqu’il redevient automatiquement le petit garçon qu’il a eu tendance à être, et réclame une attention permanente.
TIC/HABITUDE : Une habitude de Nolaan : la fuite. Lorsqu’un problème survient, il a plus tendance à fuir qu’à rester et à chercher de trouver une solution. Mais cette fuite est simplement un moyen pour lui de se protéger et d’éviter de souffrir, même si au final, il finit toujours par révéler ce qu’il ressent par obligation ou à cause de la colère. Toutefois, il fait pourtant des efforts par rapport à certaines personnes de son entourage. Un exemple de tic, il vous dirait son envie permanente de provoquer Colleen et de l’ennuyer puisqu’il n’a jamais eu tendance à se ronger les ongles, ou à se recoiffer lorsqu’il était stressé, ou de jouer avec une gourmette ou autre. Non, emmerder les gens, il adore, c’est comme une deuxième passion chez lui.
ANECDOTE : Nolaan a vécu beaucoup de situations cocasses dans sa vie. Mais une anecdote reste tout de même plus marquante que les autres dans sa vie. Il s’agit de la fois où Nolaan avait décidé de partir en virée à Vegas avec des potes, mais où il s’est finalement retrouvé dans le village d’à côté, saoul comme un porc, et déguisé en Elvis. Le lendemain matin, il ne se souvenait plus du déroulement de sa soirée, seulement d’avoir passé la soirée en deux charmantes compagnies. Mais ce qu’il le fera toujours rire, reste le regard que les gens pouvaient porter sur lui le matin même, alors qu’il n’avait pas encore pris conscience d’être habillé en Elvis. Heureusement, le ridicule ne tue pas.
PSEUDO : So'
AGE : 19ans.
AUTRES : Le design déchire sa mémère. puppy
TOI ET OST : Je suis partie hier, je suis instable et incapable de me tenir à ce que je dis, mais je suis pas encore prête à me séparer de Nono finalement, il me manque trop. confu Je suis faible, alors j'ai craqué.
DOUBLE COMPTE : Non.
FRÉQUENCE : Tous les jours.
QUESTIONS : Non.
GROUPE : Je change de groupe, parce que Dingo correspond plus vraiment. J'aurais pu prendre Koala, mais la couleur rose, ça fait gay. Rolling Eyes Alors ce sera scorpions puisque je le vois pas dans les autres groupes Nono. x)
STATUT DE FICHE : Terminée.



Dernière édition par Nolaan D. Stinson le Jeu 15 Sep - 15:29, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 32 ans.
✔ METIER : Pompier.
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Jensen Ackles
© CRÉDITS : Avatar : bazzart
Gif : tumblr
✔ MESSAGES : 38181
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 21/03/1985

Thinking of you always makes me smile. :)


✔ HUMEUR : Bonne.
✔ SURNOMS : Nono ϟ Doudou ϟ Mon canard ϟ N²
✔ LA CITATION : Parfois dans la vie, se forme un lien indestructible entre deux personnes, et parfois vous finissez par rencontrer cette personne sur qui vous pouvez compter quoi qu'il arrive, il peut s'agir d'un être avec qui vous vous unirez lors d'un mariage de rêve, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez compter pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est à vos cotés depuis le tout début.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:16

    Année 1993. Grace Stinson. « On dit souvent que l’amitié entre un homme et une femme est impossible. Qu’elle est surréaliste et aveugle parce qu’elle cache tôt ou tard en son sein un sentiment amoureux inavoué. »

    Grace Stinson aimait son fils d’un amour incommensurable, un amour qui s’illustrait à travers sa fâcheuse tendance à trop le couver et à son besoin de toujours lui cacher la vérité, ne le pensant pas encore apte à comprendre les choses. Mais la jeune maman n’était pas dupe et savait pourtant parfaitement qu’elle n’avait jamais réussi à le protéger par rapport à une souffrance qu’elle pouvait nommer : Morgan Stinson. En effet, Nolaan de son regard curieux, posait énormément de questions à son sujet depuis que son anniversaire était passé. Des questions banales tel que « - Mamaaaan, il est où Papa ? » ou « - Maman, pourquoi je n’ai pas de Papa moi ? » Des questions plus douloureuses qui dévoilaient clairement la jalousie que Nolaan pouvait entretenir face à ses camarades. « - Papa, il va venir me chercher ce soir à l’école comme le papa de Lily ? » Ou encore des questions qui ne demandaient pas réellement de réponses tel que « - Papa, il est mort hein ? Il est dans sa petite boîte dans la terre comme Moumousse. » De nombreuses questions auxquelles Grace n’avait jamais réussi à répondre correctement et qui avait, sans le savoir, anéanti l’espoir de son jeune garçon.

    Elle avait vu son regard changer sur le monde au fil des jours, elle avait perçu la pointe de tristesse dans sa voix lorsque Nolaan en parler, elle avait compris qu’une douleur se propageait en lui sans pourtant n’avoir tenté de dresser des barrières pour l’arrêter. Oui, Grace Stinson avait alors failli dans son rôle de mère, là où une fillette blonde du même âge que son fils avait réussi. Certaines rumeurs circulaient dans le quartier à propos de cette blondinette et de son petit garçon bagarreur mais Grace n’avait jamais douté de l’amitié qui régnait entre eux, même si elle avait été la première à dire que Colleen et Nolaan feraient un merveilleux couple. Ce qui l’avait amené à reconnaître sa défaite ? Une simple conversation entre les deux protagonistes.

    Ce soir-là, Nolaan était couché, dans son lit, dans le sens inverse de celui de Colleen prêt à pousser cette dernière par terre pour avoir le plaisir de l’entendre râler. Son sourire le trahissait à quarante kilomètres à la ronde mais il disparut assez rapidement lorsque cette dernière posa la question qu’il appréhendait. « - Ta maman, elle t’a dit où il était ton papa alors ? » Secouant la tête négativement, Nolaan était désormais absorbé par la blancheur éclatante que propageait le plafond de sa chambre. Pendant de longues minutes, il ne prononça plus un mot avant de se redresser et d’aller se coucher à côté de Colleen. Et avec toute l’innocence que pouvait leur procurer leur enfance, Nolaan attrapa la main de Colleen et tourna son regard vers elle. « - Il reviendra jamais, je crois. Maman, elle a dit qu’il était parti mais qu’elle ne savait pas où il était. Moi je pense, qu’elle sait où il est mais qu’elle ne veut pas me le dire parce qu’elle ne veut pas que je souffre. Tu crois qu’il m’aime pas ? Moi je crois qu’il m’aime pas, et qu’il ne m’a jamais aimé. C’est pour ça qu’on est parti et que Maman, elle est triste. » Son regard continuait d’être embué par ses larmes au fur et à mesure que Nolaan parlait, et son flot de parole déversé se retrouvait entrecoupé par des petits sanglots. A ses côtés, Nolaan n’avait pas besoin de faire semblant, et c’était là où Colleen avait réussi, là où Grace Stinson avait échoué… Mais le reste de la conversation, Grace avait jugé bon de ne pas l’écouter pour leur laisser leur intimité, sachant pertinemment qu’il ne se passerait rien de déplaisant entre eux ce soir-là.



    Année 2003. Richard Siken (Crush) « I woke up in the morning and I didn’t want anything, didn’t do anything, couldn’t do it anyway, just lay there listening to the blood rush through me and it never made any sense, anything. And I can’t eat, can’t sleep, can’t sit still or fix things and I wake up and I wake up and you’re still dead. »

    Le regard posait sur le cadran de son horloge, Nolaan se forçait à rester éveiller alors que ses paupières devenaient de plus en plus lourdes. Il n’avait pas dormi depuis des jours, se forçant à rester éveiller pour ne pas revoir une énième fois le film de cette fameuse soirée se glisser derrière l’écran de ses paupières et le replonger tout droit dans cet enfer qu’il vivait depuis une semaine. « - Nolaan, tu vas où ? » Des gens du voisinage étaient venus prendre de ses nouvelles dans son souvenir, alors que cette voix familière lui parvenait aux oreilles. Pourtant, il continuait d’avoir cette impression d’être complètement seul au monde. Mais il n’aurait bientôt plus à s’en soucier alors que ses jambes se transformaient en un coton souple. « - Nolaan, tu devrais te reposer. » Son visage venait de se colorer dans un ton des plus blancs tandis que son corps s’écroulait sur le sol et qu’une jeune femme tentait de le retenir par le bras.

    21h40. Nolaan se retrouve de nouveau propulser dans cette voiture en compagnie de sa mère. Il ne souvient plus de l’endroit d’où ils viennent mais il sait qu’ils rentrent chez eux et que sa mère semble bouleversée. Il ne sait plus pourquoi, il ne sait plus comment mais ils se disputent. Une de leurs premières disputes, et leur dernière aussi. 21h42. Sans en connaître la raison, elle tourne son regard embué de larmes vers lui et lui crie dessus, des mots qui lui échappent tout autant que la situation qu’il est entrain de revivre pour la énième fois depuis une semaine. Il le savait, il n’aurait pas dû s’endormir, son visage recommence à le hanter. 21h43. Il se revoit insérer une cassette dans le lecteur pour trouver une échappatoire à cette dispute qu’il lui fait mal. Cette douleur coule dans ses veines à une rapidité assez époustouflante, et il commence à sentir la colère monter de nouveau en lui, alors qu’il frappe un coup sec sur le lecteur qui refuse de marcher. 21h44. La colère devient trop prenante et il se permet de répondre avec provocation à sa mère, le feu vient de passer au rouge mais cette dernière ne s’en rend pas compte, trop abasourdie par la question que vient de lui poser son fils. « - Et toi, tu m’as privé de mon père, tu crois que c’est mieux peut être ? » Une simple question qu’il regrette à la minute suivante. 21h45. La minute suivante où un camion vient emboutir la voiture de Grace Stinson alors que celle-ci dans un dernier souffle murmure un simple et inaudible « je t’aime ».

    La claque que venait de lui assigner Colleen le ramenait d’un coup sec vers la réalité, alors que Nolaan tentait de reprendre contenance, encore hanté par le souvenir qu’il venait de revivre. Il venait d’entamer sa descente aux enfers, et se renfermait complètement sur lui-même, même Colleen n’avait plus le droit de connaître ses pensées les plus intimes. Le regard perdu dans le vague, il se forçait à rester éveillé tandis qu’il sentait une force l’empoignait pour le poser dans son lit. « - Je veux être seul. » Une phrase que Colleen n’avait pourtant pas dû entendre puisqu’elle empoigna sa main et déposa un baiser sur son front. Du moins, il n’était plus très certain qu’il s’agissait de la jeune femme, mais il avait envie que ce soit elle, alors il se persuadait qu’il s’agissait d’elle. « - J’ai peur de te perdre Lily, t’es la seule chose qu’il me reste. Me laisse pas, d’accord ? Même si je suis le pire con que la terre est portée, même si je te fais souffrir un jour, même si j’en viens à te balancer des saloperies dans la figure, me laisse pas, je t’en supplie. » Des mots qu’il avait eu du mal à prononcer tandis qu’un sanglot venait de le parcourir, il avait l’impression de passer son temps à pleurer depuis une semaine, mais il ne le faisait qu’en compagnie d’une seule et unique personne, Colleen, du moins, lorsqu’il pensait qu’il s’agissait d’elle puisque la personne qui se trouvait à côté de lui, n'était qu'en réalité qu'une de ses conquêtes de passage, qui s'était tue et avait joué le jeu jusqu'à l'arrivée de Colleen, avant de prendre la poudre d'escampette.


    Année 2005. Mr Nobody. « Il y a un certain point dans la vie où tout paraît plus étroit. Des choix ont été fait, il ne reste plus qu'à continuer. Le temps a passé et j'ai fini par me connaître par cœur, je peux prévoir chacune de mes réactions, ma vie est coulée dans le béton avec airbag et ceinture de sécurité. J'ai fait tout ce qu'il fallait pour en arriver là et maintenant, je me fais chier à mourir ! Et ce qui est encore plus dur c'est de ne pas être sur d'être en vie. »

    Sex, drug and rock’n’roll. La vie de Nolaan ne ressemblerait bientôt plus à grand-chose. Je-m’en-foutiste, le jeune homme changeait de boulot toutes les semaines comme on change de chemises. Soit trop peu qualifié, soit peu entrain à mettre la main à la patte, les raisons de ses licenciements étaient nombreuses et commençaient à connaître un record sur son CV. Personne ne pouvait l’arrêter dans sa descente aux enfers, et Nolaan avait pris la fâcheuse tendance d’envoyer chier tout le monde. Froid et distant, il se remémorait chaque soir depuis deux ans, l’accident où il avait perdu sa mère. Il avait pris l’habitude de brûler tous les feux rouges sans comprendre une seule seconde pourquoi lui ne mourrait pas et n’allait pas la rejoindre. Ce n’était que sa mère, mais il n’arrivait plus à couper le cordon qui les avait de nouveau reliés ce soir là. Nolaan sortait pourtant toujours avec ses amis, regardant les autres être heureux avec un certain désir de connaître ce bonheur un jour. Même Colleen avait trouvé chaussure à son pied, et même si Nolaan détestait ce Mickaël pour lui voler sa meilleure amie, il ne laissait rien paraître et feignait un plaisir sans faille face à Colleen. Les « vous allez bien ensemble », « je suis content pour toi », « il est comment au lit ? » prononcés avec beaucoup d’ironie, fusaient, alors que Nolaan ne désirait qu’une seule chose au fond, les voir rompre. C’était égoïste, limite malsain, mais il avait l’impression de perdre la seule personne qui lui restait, et même si Colleen ne s’en était jamais vraiment rendu compte, les excuses pour passer du temps avec Mickaël plutôt qu’avec lui, lui avait toujours fait mal même si il avait toujours compris ce désir.

    Toujours un peu plus seul, il se retrouvait donc à boire dans des bars miteux chaque soir, en compagnie de Matt Flynn. Un homme qui était un peu comme un frère pour lui depuis de nombreuses années. Oubliant peu à peu ses soucis, il continuait de coucher à droite à gauche, provoquant avec amusement les petits amis de certaines de ses conquêtes. Nombreuses étaient les fois où Nolaan était revenu chez lui avec le visage ensanglanté mais avec un grand sourire sur les lèvres. Il allait mal, mais il allait mal avec le sourire. Pourtant, sa vie reconnut un tournant assez brusque lorsqu’il se retrouva confronté à la perte de l’enfant de Colleen quelques mois plus tard. Sans le savoir, il s’était rendu compte qu’il était peut être temps pour lui de reprendre pied pour la soutenir et de commencer à devenir adulte, parce qu’elle était toujours la seule qui méritait qu’il fasse des efforts. Et ce soir-là, alors que Colleen était en pleurs à l’autre bout du combiné qu’il tenait en main, Nolaan prit la décision de faire le saut qu’il avait peur de faire depuis ce fameux mois de mai 2003.

    Assis devant la tombe de sa mère, Nolaan souffla longuement pour se donner ce courage qu’il n’avait pas. Il était souvent passé dans le coin ses derniers mois sans pour autant s’arrêter devant celle-ci, ne jugeant pas vraiment utile de venir parler à une pierre tombale qui ne lui répondrait pas de toute manière. Mais s’il devait commencer à avancer, cette étape lui semblait presque obligatoire pour pouvoir respirer de nouveau. Alors il se jeta dans l’inconnu avec une certaine appréhension tout de même. « - Bonjour. C’est stupide, je suis entrain de parler à une pierre tombale, si tu me voyais, je suis sûre que tu rigolerais. Te moque pas quand même ma petite maman, mais je crois que c’est la seule chose qui nous relie désormais. Tu me manques. » La voix tremblante, il passa une main sur son front mais se refusa à pleurer, il n’était de toute manière pas là pour ça, et il avait trop pleuré pour réussir à pleurer une nouvelle fois. « - Quand tu es partie, je te jure, ça m’a laissé un vide que je n’arrive pas à combler, les femmes, l’alcool, mes conneries, ça marche pas. Ca ne marche pas, parce que jamais personne n’arrivera à te remplacer. Et je crois que j’aurais besoin que tu m’expliques pourquoi tout le monde part trop vite, c’est injuste. Je crois que j’aurais aussi besoin que tu m’expliques pourquoi tu m’as protégé ce soir-là dans cette voiture, je ne l’ai jamais dit à personne, tu sais. Je ne sais pas pourquoi, je suppose que j’ai honte après les saloperies que je t’ai dites, parce que je ne méritais pas que tu perdes la vie pour me sauver. Je t’entends déjà me dire, tu comprendras quand tu seras père, mais je pourrais jamais l’être, je ne serais jamais à ta hauteur et on le sait aussi bien tous les deux. » Pendant de très longues minutes, Nolaan continua à se vider et à se confier à cette pierre, en espérant que sa mère pourrait entendre ses mots. Mais le principal restait surement que ça lui faisait un bien fou de pouvoir parler sans avoir peur d’être jugé par une tierce personne, et lorsqu’il quitta le cimetière ce soir-là, il se surprit à penser que tout n’était peut être pas encore perdu…



    Année 2010. Nolaan Stinson. « Ce n'était que la suite logique des choses : connaissance, amis, meilleurs amis, puis couple. Peut être qu'un jour, on se mariera mais tu ne le sais pas encore. Ce dont je suis sûre en revanche, c'est que tu seras toujours la bonne, mon âme sœur, ou toutes les conneries du genre que tu veux. Je t'aime, et ça, personne ne pourra jamais me le prendre, ni même le changer. »

    Nolaan avait remonté la pente assez rapidement même si alors qu’il se trouvait être au mieux de sa forme, c’était à nouveau au tour de Colleen d’être au plus mal, lorsque Mickaël perdit la vie à son tour pour la passion de son métier. C’était surement dingue, mais aussi bizarre que cela puisse paraitre, Colleen et Nolaan s’étaient toujours complété, comme 1 et 1 font 2 ou comme deux lego s’emboitent ensemble. Lorsque Nolaan allait mal, c’était Colleen qui allait bien, et vice versa. Lorsqu’il était pessimiste, Colleen était optimiste pour lui, et vice versa. Ils étaient deux électrons contraires qui s’attiraient sans le savoir encore. Mais ce n’était qu’une suite logique des choses, et finalement, l’amitié homme/femme était peut être réellement impossible, surréaliste et aveugle. En effet, Nolaan depuis peu avait commencé à développer des sentiments pour Colleen, même si ce dernier se refusait à se l’avouer, persuadé que ce n’était qu’un sentiment passager qui ne valait pas la peine de mettre leur amitié en danger. De ce fait, il se contentait de la soutenir du mieux qu’il le pouvait, et de la faire rire pour lui faire remonter la pente. Il essuyait beaucoup d’échecs sans pour autant la laisser tomber parce qu’il était persuadé que si lui n’arrivait pas à lui faire remonter la pente, personne n’y arriverait. Il était celui qui la connaissait le mieux, et il continuerait d’être cet homme-là, peu importe les femmes qui pouvaient toucher son cœur, Colleen continuerait d’être la plus importante à ses yeux. Et elle continuerait d’être celle pour qui il était capable de se mettre entre parenthèses.

    Mais les sentiments de Nolaan ne tardèrent pas à reprendre le dessus lorsque la jeune femme eut un accident de voiture qui la plongea dans le coma pendant plusieurs semaines. Et alors qu’il passait son temps à son chevet, espérant ne pas la perdre, Nolaan se rendait compte un peu plus chaque jour, à quel point leur amitié sans limite prenait peut être fin à l’instant. Toutefois, il ne pouvait se résoudre à lui avouer alors qu’elle reprenait connaissance devant ses yeux. Il lui fallut attendre une soirée arrosée et une partie de jambes en l’air, pour avoir le courage de lui avouer ses sentiments quelques semaines plus tard.

    Extrait. Il ne savait plus ce qu’il faisait, mais il était au moins certain d’une chose, il le faisait. Puis il reprit doucement son calme et regarda Colleen avec un sourire sur ses lèvres. « - J’ai arrêté d’y croire depuis que des années tu sais. C’est peut être con mais il a fallu que tu es cet accident pour refaire précisément renaitre en moi ce que je pensais ne jamais ressentir un jour. Et j’étais bien dans mon univers, tranquillement assis à savoir que j’allais finir mes jours à regarder les autres être heureux. Mais faut croire que le destin n'est jamais de mon côté parce qu’il ne me laisse jamais vivre comme je l’entends. Alors je n’ai aucune idée d’où ça va nous mener, tout ce que je sais, c’est que ça me fait vraiment peur parce que je n’y connais absolument rien. » Se rapprochant de Colleen, il attrapa sa main dans la sienne et lia ses doigts avec les siens. « - Je sais aussi que je choisis toujours la solution de facilité alors pour une fois, je vais me battre histoire de changer. Je vais me battre pour ne pas avoir à te perdre. Je ne peux pas te promettre que je ne vais pas te faire souffrir, je ne peux pas te promettre que dans dix ans, on sera encore ensemble. Je ne peux pas non plus te promettre de ne pas être maladroit et de toujours être sûre de moi. Tout ce que je peux te promettre pour l’instant, c’est d’essayer. » Nolaan passa son autre main derrière sa nuque et plongea son regard dans le sien. Un regard tendre et affectueux, un regard que Nolaan n'avait jamais offert à aucune autre femme à part Colleen. « - Mais en revanche, je veux que toi tu me fasses une promesse… quoiqu’il arrive je t’en supplie, ne sors pas de ma vie. Je préfère encore que tu me suives partout en me reprochant tous les malheurs du monde. » Et avant même qu’elle n’est eu le temps de lui répondre, il l’embrassa parce qu’il voulait au moins que l’espoir qu’il venait de construire dans son cœur est une durée de vie minime de quelques secondes. Un espoir qu’il n’avait jamais cru pouvoir voir renaitre depuis des années. Mais pourtant, il était bien là, il avait envie d’y croire même si ce n’était que pour quelques secondes.

    Aujourd’hui, il ne regrette pas d’avoir essayé, et recommence à apprécier la vie qu’il mène avec Colleen. Ils n’ont pas encore décidé de s’installer ensemble, mais ce qu’ils ont lui suffit parce qu’il n’a pas envie de brûler les étapes et de perdre cette chose qu’il ne pensait jamais pouvoir ressentir. Etre le premier à voir son visage le matin, lui suffit. Etre le seul à pouvoir l’embrasser, le ravit. Etre le seul à pouvoir la toucher, le comble de bonheur. Et il est fier de dire qu’il est en couple avec elle, et de voir le regard jaloux de certaines personnes se posaient sur eux, c’est égoïste, mais c’est Nolaan…



    Année 2011. J.Rowling. « On peut trouver le bonheur, même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. »

    Imaginez-vous une vie stable, heureuse et remplie d’amour à ce stade de l'histoire. Vous la visualisez ? Bien. Maintenant que vous êtes à l’intérieur de ce cocon bien sécurisé, vous vous dites que plus rien de pourra vous arriver et que vous vivrez heureux jusqu’à la fin de vos jours avec la personne que vous aimez. Mais pourtant, à l’instant, une personne vient de tout remettre en question à l’aide d’une simple phrase. « - Je suis ta sœur. » Oui, c’est là, où vous vous dites que finalement, l’expression « je suis ton père » est beaucoup plus drôle. Malheureusement pour vous, le cocon dans lequel vous vous retrouvez devient bancal, douloureux et les murs s’effondrent avec une vitesse presque hallucinante. Réjouissez-vous, vous vous tenez toujours debout, et en plus de ça, votre sœur n’a pas disparu non plus, le rêve n’a pas surpassé la réalité sur ce coup-là. Réjouissez-vous d’autant plus quand on vous donne le nom de cette fameuse sœur : Sarà Stinson. Bonne nouvelle pour vous, ce n’est pas la votre. Mauvaise nouvelle pour Nolaan, il s’agit bien de la sienne.

    Cette phrase a résonné pendant longtemps dans l’esprit de Nolaan, refusant de trouver sa place à l’intérieur de ce dernier. Au début, on ne pouvait pas vraiment dire que cela plaisait à Nolaan et Sarà a été la personne sur laquelle Nolaan a rejeté toute la colère et la haine qu’il pouvait ressentir envers son père. En effet, avec elle, Sarà n’a pas rapporté que des bonnes nouvelles, puisqu’elle a aussi fait ressortir la rancœur et les reproches que Nolaan contenaient au fond de lui depuis de nombreuses années. Réapprendre à vivre en connaissant un morceau de la vérité a été douloureux et Nolaan n’a jamais vraiment compris pourquoi sa mère refusait de lui en parler. Au fond, elle n’avait rien à se reprocher, elle a juste été au mauvais endroit, au mauvais moment. Si seulement, il avait pu connaître la vérité plus tôt, ça lui aurait évité bien des inconvénients, mais il passe au dessus et fait avec en se refusant de refaire les mêmes erreurs que celle qu’a commise son père dans le passé. Ainsi, lorsque Sarà et Nolaan se croisent, ils évitent au maximum le sujet Morgan Stinson pour éviter d’entrer en conflit, et s’ils ne le font pas, tout se passe très bien. Enfin, un autre sujet reste tout de même assez douloureux dans leur relation, mais celui-là, Nolaan n’arrive pas à l’éviter.

    Nolaan pénétrait dans l’enceinte de l’hôpital après avoir été appelé pour venir chercher Sarà. Apparemment, cette dernière venait de faire un malaise. Pour Nolaan, ce n’était rien de grave, juste un petit étourdissement dû à la fatigue et le stress que sa petite sœur devait endurer en montant son propre restaurant. Mais il tomba des nues assez rapidement lorsque le médecin de cette dernière vint à sa rencontre. « - Mr. Stinson? » D’un simple hochement de tête, Nolaan confirma son identité avant de poser son regard sur l’homme à la blouse blanche. « - L’état de votre sœur ne s’est pas aggravé, ce n’est rien de grave, rassurez vous toute de suite. Vérifiez juste qu’elle suive bien son traitement et qu’elle ne se fatigue pas trop, c’est important pour avoir de meilleures chances d’obtenir de bons résultats par rapport à sa maladie. » Nolaan était complètement perdu, et continuait de se demander si il s’agissait bien de sa sœur. Jamais, il n’aurait pu deviner par lui-même que cette dernière était malade puisqu’elle semblait aller parfaitement bien. « - Maladie ? » Le médecin, sans se soucier de savoir si le jeune homme était au courant ou non, continua sur sa lancée. « - Oui, pour sa tumeur si vous préférez. » Le coup fatal venait d’être donné et Nolaan eut du mal à rester sur ses jambes. Ainsi, il resta de longues minutes à réfléchir par rapport à cette nouvelle, assis sur un des bancs du couloir, laissant de nouveau naître au fond de lui, cette peur de perdre un être qui lui était cher. Puisque même si Nolaan ne se l’avouait pas, cette petite bouille qui venait de débarquer dans sa vie, aurait le don de lui manquer si elle venait à disparaitre. Et il ressentit alors sans le comprendre, une urgence à connaître mieux sa sœur même si s’attacher plus à elle, n’était surement pas la bonne solution. Mais à ce qu’on dit, il vaut toujours mieux vivre avec des regrets plutôt qu’avec des remords.

    Aujourd’hui, Nolaan s’entend mieux avec sa sœur même si il a tendance à être un peu trop protecteur avec elle, et à se mêler de ce qu’il ne le regarde pas. Les garçons qui passent dans sa vie subissent les foudres de Nolaan qui ressent un besoin de la protéger des cons qui peuvent profiter d’elle et de ses faiblesses. Voir sa sœur souffrir lui fait mal, ce qui l’étonne lui-même puisqu’il ne pensait pas pouvoir s’attacher aussi vite à ce petit bout de femme. Il a entendu parlé d’un certain Jason depuis peu qu’il surnomme déjà le cow boy sans même l’avoir rencontré. Mieux vaut ne pas se trouver dans les parages lorsque cela sera le cas… info ou intox… il n’a pas encore été vérifié mais ça ne saurait tarder.



Dernière édition par Nolaan D. Stinson le Lun 19 Sep - 15:19, édité 48 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
I Shall Believe
Fondatrice
✔ AGE : 25 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Médecin Légiste
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Nina Dobrev
© CRÉDITS : Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 30349
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 10/01/1987


Gianni property
Do not touch


✔ HUMEUR : Plutôt bonne
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)
✔ SURNOMS : Pandy, Panda, ou Pandy-Panda... le petit ourson de chine. Pandy-Panda... tout droit de l'Himalaya. Je suis déjà dehors !
✔ LA CITATION : L’homme le plus important dans la vie d’une femme n’est pas le premier, mais celui qui ne laissera pas exister le prochain.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:21
fou fou fou fou
amour amour amour amour
Je te n'aime comme une folle !

• • • • • • • • • • • • • • • • •



PANDORA ♥ I LOVE YOU Ton regard n'est que le miroir de mon âme. Quand tu poses les yeux sur moi, je me sens unique. Quand tu me murmures, je les ressens. J’entends ton cœur qui bat aussi fort que le mien. Cette chamade des organes qui ne font qu'un lorsque tu embrasses mes lèvres. Cette électricité qui en émane. Cette impression que rien ne compte, sauf moi. Ce regard qui me dit : Je t'aimerais toujours. Est-ce si facile d'aimer quand on est aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oh-sydney.net 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 32 ans.
✔ METIER : Pompier.
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Jensen Ackles
© CRÉDITS : Avatar : bazzart
Gif : tumblr
✔ MESSAGES : 38181
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 21/03/1985

Thinking of you always makes me smile. :)


✔ HUMEUR : Bonne.
✔ SURNOMS : Nono ϟ Doudou ϟ Mon canard ϟ N²
✔ LA CITATION : Parfois dans la vie, se forme un lien indestructible entre deux personnes, et parfois vous finissez par rencontrer cette personne sur qui vous pouvez compter quoi qu'il arrive, il peut s'agir d'un être avec qui vous vous unirez lors d'un mariage de rêve, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez compter pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est à vos cotés depuis le tout début.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:26
Moi aussi je te n'aime gros comme ça. smile
puppy puppy puppy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:32
Ralalalalala ta pas eu honte de nous quitter comme sa hein !
Re bienvenue angel
Revenir en haut Aller en bas
 


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:36
lapin lapin
Par ce qu'ici, je te n'aime aussi !
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 32 ans.
✔ METIER : Pompier.
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Jensen Ackles
© CRÉDITS : Avatar : bazzart
Gif : tumblr
✔ MESSAGES : 38181
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 21/03/1985

Thinking of you always makes me smile. :)


✔ HUMEUR : Bonne.
✔ SURNOMS : Nono ϟ Doudou ϟ Mon canard ϟ N²
✔ LA CITATION : Parfois dans la vie, se forme un lien indestructible entre deux personnes, et parfois vous finissez par rencontrer cette personne sur qui vous pouvez compter quoi qu'il arrive, il peut s'agir d'un être avec qui vous vous unirez lors d'un mariage de rêve, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez compter pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est à vos cotés depuis le tout début.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:41
Fallait que je vienne te botter les fesses avant de partir, Jason. mdr Mais merci.

Je te n'aime encore plus ma Sarànounette d'amour qui m'a fait changé d'avis. puppy heart amor Amour ballon - C'est là où je te construis un temple en chocolat. - love1 duo yeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:45
fou ZOCHOOOOOOOOOOOOLAT !
Revenir en haut Aller en bas
 


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 14:57
Zut, il est de retour

non, pas taper, pas taper... rangez cette batte !!!!!
*BOUM*
Aieuuuuuuuuuuuuuuuu

Enfin, je vais pas dire bon retour parmi nous, tu es tellement parti et revenu vite que j'ai presque pas vu que tu étais plus là en fait mdr
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 32 ans.
✔ METIER : Pompier.
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Jensen Ackles
© CRÉDITS : Avatar : bazzart
Gif : tumblr
✔ MESSAGES : 38181
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 21/03/1985

Thinking of you always makes me smile. :)


✔ HUMEUR : Bonne.
✔ SURNOMS : Nono ϟ Doudou ϟ Mon canard ϟ N²
✔ LA CITATION : Parfois dans la vie, se forme un lien indestructible entre deux personnes, et parfois vous finissez par rencontrer cette personne sur qui vous pouvez compter quoi qu'il arrive, il peut s'agir d'un être avec qui vous vous unirez lors d'un mariage de rêve, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez compter pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est à vos cotés depuis le tout début.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 15:01
Merci l'Irish, mais oui, j'avoue aussi que je suis revenue assez vite. mdr

• • • • • • • • • • • • • • • • •


In my opinion, the best thing you can do is find someone who loves you for exactly what you are. Good mood, bad mood, ugly, pretty, handsome, what have you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
loading...
MODERATEUR
✔ AGE : 28 ans
✔ METIER : Bosse dans le marketing et la communication
★ AVATAR : Josh Duhamel
© CRÉDITS : Avat: PoM Gif: Crazy Bunny
✔ MESSAGES : 19149
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 04/07/1984

The Italian touch


✔ HUMEUR : In good moud
✔ EN JEUX : Possible (voir le sujet)



My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 15:40
Bon retour après cette courte absence ^^

Ca m'fait plaisir que mon petit rouquin il reviende mdr

• • • • • • • • • • • • • • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  


Invité

Invité



MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Lun 12 Sep - 21:23
Rohhh mais laisse mes fesses tranquille elles ton rien fais xD
Mais de rien ♥
Revenir en haut Aller en bas
 



avatar
Lose Without You
Fondatrice
✔ AGE : 31 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Garagiste, ex pilote.
✔ ETUDES : /
★ AVATAR : Amber Heard ♥
✔ MESSAGES : 48334
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 17/01/1986


✔ HUMEUR : Amoureuse.
✔ EN JEUX : Possible (message privé)
✔ SURNOMS : Lily, Coco, Leen, C.
✔ LA CITATION : « Regarde moi, Touche moi, Effleure moi, Possède moi, Contrôle moi, Exalte moi, Ressens moi , Protège moi, Déteste moi, Quitte moi , Aime moi, Retiens moi. »




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Mer 14 Sep - 18:14
C'est mieux Alive. amour
Rebienvenue mon doudiiiiin, contente de te revoir heart

• • • • • • • • • • • • • • • • •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Viens demander un rang
✔ AGE : 32 ans.
✔ METIER : Pompier.
✔ ETUDES : .
★ AVATAR : Jensen Ackles
© CRÉDITS : Avatar : bazzart
Gif : tumblr
✔ MESSAGES : 38181
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 21/03/1985

Thinking of you always makes me smile. :)


✔ HUMEUR : Bonne.
✔ SURNOMS : Nono ϟ Doudou ϟ Mon canard ϟ N²
✔ LA CITATION : Parfois dans la vie, se forme un lien indestructible entre deux personnes, et parfois vous finissez par rencontrer cette personne sur qui vous pouvez compter quoi qu'il arrive, il peut s'agir d'un être avec qui vous vous unirez lors d'un mariage de rêve, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez compter pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est à vos cotés depuis le tout début.




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Jeu 15 Sep - 15:29
Merci l'italien et mon doudiiiin black. puppy

J'ai d'ailleurs le plaisir d'annoncer que j'ai finit de refaire ma fiche. drague
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  



avatar
Lose Without You
Fondatrice
✔ AGE : 31 ans
✔ SEXE : Féminin
✔ METIER : Garagiste, ex pilote.
✔ ETUDES : /
★ AVATAR : Amber Heard ♥
✔ MESSAGES : 48334
✔ JE SUIS NÉ(E) LE : 17/01/1986


✔ HUMEUR : Amoureuse.
✔ EN JEUX : Possible (message privé)
✔ SURNOMS : Lily, Coco, Leen, C.
✔ LA CITATION : « Regarde moi, Touche moi, Effleure moi, Possède moi, Contrôle moi, Exalte moi, Ressens moi , Protège moi, Déteste moi, Quitte moi , Aime moi, Retiens moi. »




My Life
Relations Ship:

MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   Jeu 15 Sep - 18:54
I like iiiiiiiiiiiiit !
Je te valide mon doudin, tu connais la maison maintenant (a)

• • • • • • • • • • • • • • • • •


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  





MessageSujet: Re: Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.   
Revenir en haut Aller en bas
 
 

Nolaan ϟ i'm wanted dead or alive.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« OH » SYDNEY’S TEMPTATION ::  :: Sérieusement ? Racontes-moi ton histoire. :: Bienvenue à Sydney et bon jeu !-